Poster un message

En réponse à :

editorial du 1er au 8 octobre

jeudi 30 septembre 2010 par Radio-Grésivaudan

"La Terre n’appartient pas à l’homme, c’est l’homme qui appartient à la Terre." Une phrase posée au coeur des vents par Sitting Bull afin qu’elle traverse le temps et l’espace. Cette phrase en a rencontré une autre, posée dans le creux d’une oreille par une bouche avertie. Et d’oreille à bouche, elle est venue jusqu’à nous : " Avant de cueillir les plantes il fallait implorer la terre : "O toi par qui s’endort la nature, toi qui fais fuir le jour et amène la nuit, toi qui nous cache le (...)


Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Soutenir par un don