Paroles

mercredi 15 juin 2022 par Radio-Grésivaudan

Paroles : émission consacrée aux écrivain et à leur rencontre. Une émission, un auteur, un livre.
Quelques émissions des dernieres semaines avant l’arrivé d’un espace vous permettant d’écouter les 253 émissions réalisé à ce jour.

 

Ubasute de Isabel Gutierrez aux éditions la fosse aux ours
MARIE VA MOURIR. Elle demande à son fils de la porter dans la montagne pour la déposer sous le Grand Rocher. Ce court périple est la dernière chance pour Marie de parler à son fils. Ce roman autour de l’ubasute, cette tradition ancestrale du Japon qui voulait que l’on abandonne en montagne une personne âgée et malade, brosse le portrait d’une femme lumineuse. C’est un véritable hymne à la vie, à sa beauté et à sa cruauté.





S’en aller de Sophie d’ Aubreby aux éditions inculte

Peu après la première guerre mondiale, pour fuir l’atmosphère compassée d’une adolescence bourgeoise, Carmen s’engage comme marin sur un bateau de pêche en Mer du Nord. Afin d’exercer ce métier réservé aux hommes, elle doit se vêtir comme eux, adopter leurs gestes, dissimuler son identité. Elle ne sait pas encore que ce départ est le premier d’une longue série. Bientôt, c’est la danse qui lui révélera
une autre dimension du monde. Et qui fera entrer dans son existence son double lumineux, compagne et indéfectible amie, Hélène.
Des mers froides jusqu’à l’île de Java, de son engagement dans la Résistance jusqu’à ses derniers jours de femme âgée, les épisodes de la vie de Carmen sont autant de jalons sur les chemins de la liberté. Où, toujours, les expériences du corps vont de pair avec un moment d’initiation politique.
Hymne à l’amitié, récit d’une émancipation féminine au cours du XXe siècle, S’en aller montre subtilement comment les luttes des femmes d’aujourd’hui font écho à celles de leurs aînées à travers l’Histoire. Carmen est l’une d’entre elles.
PRIX MILLEPAGES 2021



 

Avant que le monde ne se ferme de Alain Mascaro aux éditions autrement

Anton Torvath est tzigane et dresseur de chevaux. Né au cœur de la steppe kirghize peu après la Première Guerre mondiale, il grandit au sein d’un cirque, entouré d’un clan bigarré de jongleurs, de trapézistes et de dompteurs. Ce « fils du vent » va traverser la première moitié du « siècle des génocides », devenant à la fois témoin de la folie des hommes et mémoire d’un peuple sans mémoire. Accompagné de Jag, l’homme au violon, de Simon, le médecin philosophe, ou de la mystérieuse Yadia, ex-officier de l’Armée rouge, Anton va voyager dans une Europe où le bruit des bottes écrase tout. Sauf le souffle du vent.
À la fois épopée et récit intime, Avant que le monde ne se ferme est un premier roman à l’écriture ample et poétique. Alain Mascaro s’empare du folklore et de la sagesse tziganes comme pour mieux mettre à nu la barbarie du monde.
Pour en savoir plus sur l’auteur : https://alainmascaro.fr/

écouter l’émission :

Alain Mascaro avant que le monde ne se ferme



 

Légende

Terpsychore ou la légèreté de l’être de Roger Baillet aux éditions Des auteurs des livres


Je suis née de la pierre et peut-être de l’eau. Je m’appelle Alba. C’est le seul nom que j’ai fait mien, parmi tous ceux qui m’ont été donnés, ou que j’apprivoisais momentanément, pour les quitter et les abandonner, comme je l’ai souvent fait avec mes habits. J’avais été trouvée dans le bénitier d’une église d’Alep, ou d’Alexandrie.
Après une longue carrière universitaire, Roger Baillet a décidé de se consacrer à une écriture romanesque nourrie de la culture italienne, pour voyager à travers tous les arts, de Venise à Florence et de la Renaissance au XVIIIème siècle.
Pour en savoir plus sur l’auteur : https://rogerbaillet.fr/lauteur/

écouter l’émission :

terpsychore ou la legerete de l’être



 

Danielle Martinigol romanciere, lors de son passage à la médiathèque de Crolles et au festival Gresimaginaire


Le festival Grésimaginaire, salon du livre imaginaire, a été lancé en 2015. Le festival se déroule sur un week-end en avril et mêle tous les genres de l’imaginaire (science-fiction, fantasy, fantastique), en mettant particulièrement en valeur la littérature avec la présence de nombreux auteurs, illustrateurs et maisons d’édition spécialisées. En 2022 la marraine du festival est Danielle Martinigol.
Un jour que Danielle Martinigol cherchait un roman de science-fiction jeunesse à faire lire à ses élèves, aux environs de 1988, Danielle Martinigol se dit que la meilleure solution serait de l’écrire elle-même ! Sa fille avait alors 10 ans et fut du coup sa première lectrice. Grâce aux encouragements de sa famille, elle se décida à envoyer le manuscrit chez Hachette. Le directeur de la collection du Livre de Poche Jeunesse, conquis par la fougue de l’autrice de L’Or bleu, décida de donner sa chance à Danielle. Mais elle avait encore UNE exigence : que son prénom figure en entier sur la couverture. Elle voulait que tout le monde puisse constater que c’était une femme qui publiait de la S.F ce qui était encore assez rare en 1989. Aujourd’hui elle a publié 50 romans en solo ou en collaboration. 

écouter les émissions :

danielle Martinogol 1er partie
Danielle Martinigol Deuxième partie



 

James Welch romancier et poète Blackfeet , lors de son passage à Grenoble


James Welch est un romancier et poète américain, né dans la réserve indienne Pieds-Noirs de Browning (Montana) en 1940, et décédé en 2003 à Missoula (Montana). En 1963 il s’inscrit à l’université du Montana, à Missoula. Ils sont une dizaine de jeunes Indiens à essayer d’intégrer la fac. Il rencontre Richard Hugo, poète et instigateur du premier atelier d’écriture de Missoula.Pendant huit ans il écrit de la poésie, puis encouragé par Richard Hugo il se lance dans la prose.Son premier roman "L’hiver dans le sang" (1974) raconte l’histoire d’un jeune Indien, perdu entre le monde des Blancs et celui des Indiens. James Welch s’inscrit dans une reconquête de la culture Indienne. Il a été fait en France chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres en 2000.
Quelques livres en Français : L’hiver dans le sang (Winter in the Blood, 1974) ; Comme des ombres sur la terre (Fools crow, 1986) ; C’est un beau jour pour mourir : l’Amérique de Custer contre les Indiens des Plaines, 1865-1890 (Killing Custer, 1994) ; La mort de Jim Loney (The death of Jim Loney) ; L’avocat indien (The indian lawyer )

écouter l’émission :

paroles James Welch



 

image de Vincennces TV 

Francis Geffard créateur de la collection Terres indienne et de la collection Terre d’Amérique
 

À l’âge de vingt ans, en 1980, Francis Geffard abandonne ses études de droit pour ouvrir une librairie à Vincennes, ville où il a grandit. Il est aujourd’hui toujours à la tête de la désormais célèbre Librairie Millepages, qui est devenue une des cinquante librairies les plus importantes du pays et a reçu des auteurs américains tels que Toni Morrison ou Russel Banks avant qu’ils n’acquièrent une forte notoriété en France.
Après cette première expérience en tant que libraire, il décide au début des années 1990 de devenir éditeur. Ayant acquis une excellente connaissance de la production littéraire américaine grâce à ses nombreux voyages aux Etats-Unis, il rejoint les éditions Albin Michel pour y mettre en place successivement trois collections, répondant chacune à une envie spécifique. La première, « Terres indienne », créée en 1992, permet à ce passionné de littérature amérindienne de présenter en France l’histoire des Indiens d’Amérique. Avec « Terre d’Amérique », il s’attache à mettre de jeunes auteurs américains sur le devant de la scène, tandis que sa dernière collection « Latitudes » propose des ouvrages journalistiques sur l’exploration de régions lointaines de tous les continents.
ecoutez l’emission&nbsp :

paroles Francis Geffard





 

Sundancer, Sagesse et visions d’un Natif américain de Claire Barré, Ernie Lapointe, Guy Tredaniel éditeur


À travers ce récit de vie, Ernie LaPointe, arrière-petit-fils du grand chef lakota Sitting Bull, nous parle de son parcours de résilience et de reconnexion, et partage ses visions du futur.
Né en 1948, élevé et instruit par sa mère, femme médecine dans la Réserve de Pine Ridge, Ernie se retrouve orphelin à dix-sept ans. Il s’engage alors dans l’armée et perd sa foi dans l’enfer du Vietnam.
Souffrant de stress post-traumatique, sans domicile fixe, alcoolique, il vit des années d’errance. Après avoir traversé cette nuit de l’âme, il en appelle à Wakan Tanka, le Grand Mystère, et le défie de lui porter assistance.
Une aide lui est donnée, et Ernie, guidé par des hommes médecines, commence alors une nouvelle vie : celle des retrouvailles avec les pratiques spirituelles de ses ancêtres. Il devient Sun Dancer, comme son arrière-grand-père avant lui, retrouve le chemin de la Chanupa, la Pipe sacrée, et reçoit des visions du futur qu’il partage dans ce récit.
Alors que le réchauffement climatique et les menaces d’effondrement pèsent sur l’humanité, Ernie LaPointe partage des enseignements qui pourraient nous aider à nous éveiller et à quitter les territoires de la peur pour affronter, ensemble, l’avenir qui se prépare.
« Nous devons prendre soin de toutes les ressources que nous offre la Terre-Mère, afin que les prochaines générations puissent survivre. »

ecoutez l’emission :

Paroles Claire Barré Sun dancer




 

Joan Baez de Stan Cuesta, Collection Les Indociles - Hoëbeke, Gallimard
 

De Woodstock à Hanoï, sous les bombes en pleine guerre du Vietnam, ce livre – où l’on croise aussi bien Bob Dylan que Martin Luther King, Ennio Morricone que Václav Havel – retrace en dix temps forts l’incroyable parcours musical et humanitaire de Joan Baez. Peu d’ouvrages ont été écrits en français sur cette chanteuse à l’impressionnante carrière – débutée en 1959 et close en 2019 –, qui a pourtant toujours eu une relation privilégiée avec notre pays. Les témoignages de personnalités françaises qui l’ont côtoyée – du photographe Bernard Plossu, en Californie dans les sixties, à Maxime Le Forestier – complètent ainsi le portrait de cette artiste indocile, intrépide et lumineuse, qui apparaît aujourd’hui toujours aussi jeune, dynamique et résolument engagée dans son combat pour la non-violence. En conclusion du livre, on découvrira un entretien exclusif accordé par Joan Baez à l’auteur lors de ses tout derniers concerts triomphaux à l’Olympia en 2019.
 

ecoutez l’emission :

paroles stan Cuesta Joan Baez

forum

  • Paroles diffusé lundi 11/09/2017 SUR rdwa
    11 septembre 2017, par LAURENCE LEBRUN

     Une émission, un auteur, un livre.<br>

Soutenir par un don