Accueil > Les éditoriaux

Articles de cette rubrique

J’ai longtemps hésité (Les éditoriaux)

vendredi 22 octobre 2021 par Radio-Grésivaudan
J’ai longtemps hésité avant de rédiger la présente chronique tant les sujets s’annonçaient abondants , mais le plus souvent redondants, comme il est d’usage quand s’annonce une élection. Je laisse aux spécialistes de la chose politique le soin de disserter et de commenter cet événement à venir. Pour le (...) > suite

27 septembre et la page est toujours blanche (Les éditoriaux)

vendredi 1er octobre 2021 par Radio-Grésivaudan
27 septembre et la page est toujours blanche . Ce ne sont pas les sujets qui manquent , c’est plutôt leur abondance qui explique cette mutité littéraire à laquelle j’ai succombé jusqu’à ce jour où, enfin, je me décide à choisir ce qui, au fond, me tient le plus à cœur. Mon grand âge explique sûrement ces (...) > suite

C’est le moment d’aller boire une sangria (Les éditoriaux)

lundi 14 juin 2021
Il y a des circonstances où l’embarras s’installe chez celui dont c’est le tour de s’exprimer. Ainsi du chroniqueur confronter au désir de ne pas céder à ce qu’il considère comme superficiel en même temps qu’il est dans la quasi obligation de rester dans le champ, de l’actualité . Ce dilemme est à l’ (...) > suite

C’est l’histoire de notre monde (Les éditoriaux)

lundi 10 mai 2021 par Radio-Grésivaudan
C’est l’histoire de notre monde. D’une duperie magistrale. D’un côté les discours officiels. De l’autre la vie réelle des gens. Commençons par un exemple tout ce qu’il a de plus actuel. Quand un médecin soigne un malade du Covid, il le soigne avec son savoir et sait qu’il doit l’aider à guérir. De cela (...) > suite

éditorial du 1er mai (Les éditoriaux)

lundi 3 mai 2021 par Radio-Grésivaudan
Chronique du 1er mai 2021 Mois de mai...mai de tous les possibles, de tous les espoirs, mai des fleurs et des cortèges, des filles et des garçons sur les berges de l’amour, entre soir et matin… Encore faut-il que rien ne grippe, que clones, mutants et avatars rentrent là d’où ils n’auraient jamais (...) > suite

editorial du 12 février (Les éditoriaux)

lundi 22 février 2021 par Radio-Grésivaudan
Acceptabilité ! acceptabilité ! est-ce que j’ai une gueule d’acceptabilité ! ? Acceptabilité : Caractère de quelque chose qui est plus ou moins tolérable. Caractère d’un énoncé qui est facilement compris ou naturellement émis par les sujets parlants. (Larousse) Après m’avoir exhorté à la résilience, (...) > suite

hommage à Morice Benin (Les éditoriaux)

mardi 9 février 2021 par Radio-Grésivaudan
Morice Benin est décédé le 19 janvier 2021. Au départ pour moi, Morice était une voix sortant d’un vinyle qui craquait à force de l’écouter. Ensuite ce fut une présence physique sur la scène lors de ses concerts, où fougue et poésie se mélangeaient et nous transportaient, sans oublier les échanges (...) > suite

editorial novembre 2020 (Les éditoriaux)

vendredi 13 novembre 2020 par Radio-Grésivaudan
Tant qu’il nous reste les mots Obéir aux consignes du gouvernement. L’injonction encore et toujours. On pourra, sur le bien fondé de ce nouveau confinement ou pas, s’user les dents, les nerfs et la salive, en regard du danger potentiel du virus ou pas, en regard des moyens mis en œuvre pour gérer (...) > suite

Plateforme d’entraide dans le Grésivaudan (Les éditoriaux)

samedi 18 avril 2020 par Radio-Grésivaudan
Faisons face ensemble au Coronavirus en restant chez soi ! Une plateforme a été créée spécifiquement suite aux mesures prises par le gouvernement par Le Gresivaudan , a pour but de favoriser les réseaux de voisinage afin d’atténuer ensemble l’effet de la propagation du virus sur le quotidien des (...) > suite

Edito du 13 avril au... (Les éditoriaux)

lundi 13 avril 2020 par Herve Nicole
… Et Radio Grésivaudan continue de faire de la radio. Inexorablement. Et ça va faire bientôt 40 ans que ça dure. Confinés, chacun chez soi, les animateurs animent, les programmateurs programment, les administrateurs administrent. Alors, vous, auditeurs, (...) > suite

editorial du 17 mars au.... (Les éditoriaux)

lundi 6 avril 2020 par Radio-Grésivaudan
Bien le bonjour, les auditeurs de Radio Grésivaudan. Votre radio est belle et rebelle, mais pas folle. Nous avons décidé de fermer nos portes jusqu’à nouvel ordre, avec le soutien de nos animateurs bénévoles que nous remercions. Nous assurons un service radiophoniques avec des diffusions et (...) > suite

Editorial du 28 fevrier au 6 mars (Les éditoriaux)

vendredi 28 février 2020 par Radio-Grésivaudan
Qu’elles nous semblent immondes les palinodies d’une ex ministre et les grivèleries macroniques qu’on nous impose, et que les grivoiseries d’un benjamin ne puissent plus même être le cadet de nos soucis devient une évidence, en ce jour où un peu plus de nous part en capilotade. Le passeur est passé. (...) > suite

Editorial du 14 au 21 fevrier (Les éditoriaux)

vendredi 14 février 2020 par Radio-Grésivaudan
Aurais-je l’envie de renoncer à éditorialiser qu’aussitôt un petit démon intérieur me conjure de ne pas céder à cette lâche décision. Crainte de manquer de sujet, crainte de me fâcher avec des lecteurs, avec des amis- ce sont souvent les mêmes- craintes tout simplement de me répéter tant l’actualité (...) > suite

Edito du 17 au 24 janvier (Les éditoriaux)

vendredi 17 janvier 2020 par Radio-Grésivaudan
La survie de I’humanité passe. dans un premier temps par la non prolifération du marketing ». Ainsi s’exprimait il y a déjà 20 ans un auteur visionnaire du Val d’Oise dans un ouvrage cle référence consacré essenliellement à la réflexion poétique et aux aphorismes*. Et il n’est pas interdit aujourd’hui de (...) > suite

Editorial 10 au 17 janvier (Les éditoriaux)

vendredi 10 janvier 2020 par Radio-Grésivaudan
L’equipe de radio gresivaudan presente tous ses voeux aux auditeurs-trices, internautes pour 2020 > suite

Editorial du 27 decembre au 7 janvier (Les éditoriaux)

jeudi 2 janvier 2020
C’est connu, fulminer nuit gravement à la santé, mais tant pis. Car, quittant mon ermitage pour parcourir le vaste monde, deux évènements me firent prendre conscience de la vraie vie d’où la raison de ce texte incisif en pleine période d’angélisme festif. Je fus récemment, à la faveur d’une grève (...) > suite

Editorial du 20 au 27 decembre (Les éditoriaux)

vendredi 20 décembre 2019 par Radio-Grésivaudan
L’année sur le point de s’achever, entre météo grondante et révoltes sociales, tout incite à tenter d’apaiser notre humeur , à mêler bilans et projets , saoulés d’images et de mots, gorgés de cris et de rumeurs, rassasiés de certitudes et de prévisions par les spécialistes et les devins (ce sont les mêmes). (...) > suite

Editorial du 6 au 13 decembre (Les éditoriaux)

vendredi 6 décembre 2019 par Radio-Grésivaudan
Il y a des jours comme ça où l’envie me prend de faire en sorte de ne pas céder au pessimisme ambiant, même si l’exercice est difficile . Mais je dois reconnaître aussi que je ne suis pas le dernier à noircir le paysage comme si la nécessité de se sentir membre du troupeau relevait de je ne sais quelle (...) > suite

Editorial du 22 au 29 novembre (Les éditoriaux)

samedi 23 novembre 2019 par Radio-Grésivaudan
A chaque jour suffit sa peine me rappelait quotidiennement ma grand-mère. Ce genre d’expression a pratiquement disparu du discours contemporain, même si les raisons d’y recourir subsistent et s’inscrivent dans un brouillage sémantique où s’incruste de plus en plus un sabir anglais véhiculé par la (...) > suite

Editorial du 15 au 22 novembre (Les éditoriaux)

vendredi 15 novembre 2019 par Radio-Grésivaudan
Bonne nouvelle. Radio Grésivaudan n’est pas morte, radio Grésivaudan parle encore.? Si on t’organise une vie bien dirigée ? Où tu t’oublieras vite ? Si on te fait danser sur une musique sans âme ?Comme un amour qu’on quitte ? Si tu réalises que la vie n’est pas là ? Que le matin tu te lèves sans savoir (...) > suite

Soutenir par un don