C’est le moment d’aller boire une sangria

Il y a des circonstances où l’embarras s’installe chez celui dont c’est le tour de s’exprimer. Ainsi du chroniqueur confronter au désir de ne pas céder à ce qu’il considère comme superficiel en même temps qu’il est dans la quasi obligation de rester dans le champ, de l’actualité . Ce dilemme est à l’ origine d’un vrai trouble, d’une angoisse quasi ontologique si bien décrite par Pierre Dac : « Je pense souvent, non sans vertige, à la quantité de bœuf et de légumes qu’il faudrait pour faire un pot-au-feu avec l’eau du lac Léman ».Je ne souhaite à personne de connaître cette situation où le moi flageole et s’exténue, ce qui, je vous l’accorde, est une image aussi audacieuse que peu lisible. Cela étant, tant pis, j’ose : Je ne vous parlerai pas du retour de Karim Benzéma en équipe de France, dans l’incapacité où je me trouve de réagir, de m’émouvoir, s’agissant de l’univers du ballon au pied. Voilà, c’est fait. Me sera-t-il pardonné ?
Par contre, je voudrais réagir, non sans hargne je l’avoue, à un phénomène, à une sorte de technique sur-employée par les communicants et leurs institutions : le micro-trottoir ou, dans sa version post-moderne, ce qui est plus chic, la télé-trottoir. Cette technique (?) , autrefois, c’est-à-dire avant l’irruption du COVID, était utilisée sur toutes les chaînes de télévision sans que l’on puisse parler de technique envahissante, même si son principe méritait d’être interrogé. Et finalement, le mot trottoir, qui est connoté péjorativement, comme participant à une opération de racolage, convient parfaitement à une opération dont l’objectif est surtout démagogique : on écoute le peuple, on lui donne la parole ( ?) mais au montage on fait le tri. Et ce qui est sauvegardé doit être en cohérence avec l’orientation de la chaîne ou du propos. Dans le meilleur des cas ces interviews servent aussi de remplissage dans le cas d’une actualité pauvre en événements : dans ce cas on interroge sur, tout et n’importe quoi pourvu que l’interrogé soit pittoresque , jolie si c’est une dame, émouvante si c’est une personne âgée. En conclusion ce recours à cette technique ne contribue pas à l’éclairage du citoyen : au mieux elle rend l’événement bon enfant, au pire on peut parler d’entreprise démagogique.
Foin de gravitude ! L’été dans quelques jours. Et peut-être la levée de ce qui reste de contraintes hygiéniques, Et c’est au moment où je retrouvais comme une joie de vivre, une envie soudaine de batifoler que mon ami Marcel, qui est loin d’être un con, me rappelle à l’ordre : Pourquoi n’attends-tu pas le 18 juin pour rédiger ta chronique, au moins tu aurais quelque chose à dire » C’est vrai, j’y avais pensé. Mais que dire d’original sur une date, sur un homme qui aujourd’hui fait l’unanimité et que même la blonde y fait référence pour ne pas dire déférence. Le temps a cette vertu de distanciation que peu parmi nous peuvent se vanter d’y résister, ou même les plus engagés à droite ou à gauche reconnaissent le rôle éminent du personnage, s’agissant de la résistance, du CNR ou du gouvernement provisoire du Général De Gaulle où se côtoyaient des communistes, des socialistes des chrétiens démocrates et des gaullistes, bien entendu. Qu’aurai-je pu dire de plus , au risque d’être accusé de récupération ?
Il est 17 heures. Temps magnifique ciel bleu avec ça et là quelques nuages joufflus pour animer l’ensemble. C’est le moment d’aller boire une sangria sur une terrasse de la Place aux herbes avec ma compagne, toujours aussi belle, et cette envie irrépressible d’être heureux.

MA

19 Prairial CCXXIX

LA RADIO A CENT ANS

Une série d’émissions présentées par Rita DIONISIO et Jean AUGÉ Sur un scénario original de Jean AUGÉ
Une série de cinq émissions d’une demi-heure, pour revivre cette épopée, réveillant les chemins d’une histoire souvent mal connue, depuis la découverte des ondes, jusqu’à la radio d’aujourd’hui, et peut-être de demain.
Du lundi 05 au vendredi 09 juillet 2021

Diffusée à 09h00 et 15h00

La Télé au Placard

La Télé au Placard, c’est l’émission quotidienne de Radio Grésivaudan. Du mardi au vendredi de 10h30 à 12h en direct, rediffusée à 16h30. Elle donne la parole aux actrices et aux acteurs de la vie locale et culturelle du Grésivaudan !

Tout le programme de la télé au placard, les podcasts des 3 dernières semaines en cours !

Ton métier, le mien de demain ?

Mercredi 30 juin Comment établir des lien entre des choix de spécialités d’études après la classe de 2nd et la réalité d’un métier ?
Une série de 2 émissions depuis le lycée Pablo Neruda de Saint Martin d’Hères

L’émission de tous les talents

Samedi 26 juin à 14h : "à la fois une enquête interne pour imaginer un métier qui pourrait me plaire, à la fois une investigation sur le terrain à travers des visites d’ateliers professionnels du Grésivaudan"

La Citoyenne

Mercredi 23 juin à 14h Migrant, harcèlement scolaire, justice des mineurs, droits des enfants et droits des femmes... les collégiens reçoivent des invités spécialistes de ces sujets de société

Parlons en

mercredi 23 juin à 18h et dimanche 27 juin à 14H.
"Parlons-en : LA MORT"
La mort, la nôtre comme celle de nos proches,
est un sujet difficile face auquel nous sommes désemparés.
Et si on essayait d’en parler collectivement ?
Fin de vie, testaments, cimetières, cérémonies,
démarches funéraires, carrés communs,
"famille de sang" et "compagnons de galère"....
Quels droits pour nous et nos amis décédés ?
Quel respect de nos choix et volontés ?
Que faire sans moyens financiers ?

Avec le collectif grenoblois Mort De Rue et la Plate-forme Vieillissement/Précarité. Et le mort joyeux
Le Lîeu17 rue Abbé Grégoire, 38000 Grenoble (tram Saint Bruno)
Débats "Parlons-en" 2ème jeudi du mois - 10h/12h

La vie locale

L’actualité du Grésivaudan et des agglomération de Grenoble et Chambéry La Vie Locale du 19 juin (redif 20 juin)
+ Lanceurs d’alerte
+ Chronique Street Art
+ Point informations pesticides
+ Cinémathèque Good

Vivre avec le VIH

Vivre avec le VIH :
Cette semaine, nous revenons sur les journées de la Convention Sidaction. Il s’agit d’un événement qui réunit associatifs, chercheurs, professionnels de santé, militants de France et de l’étranger depuis 2005.Donc, nous vous présenterons l’intervention de François Dabis, professeur en épidémiologie et de Yazdan Yazdanpanah, directeur de l’ANRS-MIE. Nous passerons ensuite aux annonces du cœur pour finir avec les infos de la semaine.

Metaclassique

Tous les mardis soirs à 20H30, David Christoffel vous offre une traversée de l’univers de la musique classique en partant d’un verbe qu’il explore avec un ou plusieurs invités musicologues, praticiens ou experts. Les mélomanes y trouveront un nouvel éclairage, tandis que les novices pourront découvrir le grand répertoire sous une forme pédagogique inédite.

Mardi 22 juin 2021
Métaclassique #82 – Vivre

Mardi 29 juin 2021
Métaclassique #83 – Intimider

Polemix et la voix off

Polémix et La Voix Off, c’est la caricature tranquille...Depuis 2002 déjà !

Mardi 22 juin à 12H30 et Mercredi 23 juin à minuit  : L’art du coup d’Etat

La voix du Kaizen

L’avantage des thérapies alternatives est d’accompagner des personnes dans leur globalité ; ces thérapies prennent en considération les individus de façon "holistique". Elles s’adressent tant au corps qu’à l’esprit. Tous les aspects des troubles, causes et effets, qu’ils soient d’ordre psychologique, physiologique, psychosomatique ou environnemental, sont pris en considération par ces médecines intemporelles.
Mardi 21 juin et mardi 29 juin à 13H30:EOTOPIA
Partout en France, des jeunes rêvent d’autosuffisance, imaginent un monde où l’argent ne serait plus roi... et s’appliquent à mettre leurs idées en pratique. En Saône et Loire, Eotopia fait partie de ces lieux d’expérimentation. Mardi 21 juin avec Ben et Pierre
Mardi 29 juin avec Loona Partout en France, des jeunes rêvent d’autosuffisance, imaginent un monde où l’argent ne serait plus roi... et s’appliquent à mettre leurs idées en pratique. En Saône et Loire, Eotopia fait partie de ces lieux d’expérimentation.

Live Addict

Vous aimez le live, vous aimez le Rock Progressif, vous aimez le rock en général, vous rêvez d’en connaitre son histoire, Live Addict est fait pour vous ! Une sélection de Pierre Dachelet
Une émission de radio RdWa la radio du Diois, sur leurs ondes le lundi à 22H30,sur radio Grésivaudan

Soutenir par un don