« Les saisons ça ne se discute pas »

Ainsi s’exprimait avec autorité Raymond Queneau, grand Maître de l’Oulipo et un de mes écrivains préférés. Soit ! Les saisons, elles sont comme elles sont, mais il n’est pas interdit d’ avoir des préférences.
Ainsi puis-je préférer mai à novembre, mai saison des amours à novembre saison des Zemmour. Mai des filles et des garçons en fleurs , des révoltes et des poètes , mai des utopies et des lendemains qui chantent, versus novembre au ciel bas, novembre des morts et du souvenir des tueries , novembre enfin, quand les ciels , s’embarrassent, s’épuisent et s’affaissent sur villes et campagnes.
Novembre las
Novembre bas
Restons en là
Cet automne est imbuvable
Trop de jaunes érables
Et ces années
Ces années…

Novembre las
Novembre bas
Elle m’avait pourtant dit
On ne parlera pas,
C’est juré
De la mer amoncelée
Des collines en gradins gris

Novembre las
Novembre bas
Cause, cause toujours
Il y a la mer sur le devant
Les collines au dessert
Et cette tristesse
Cette tristesse…

Manque plus qu’une mouette !

Ainsi va ma mélancolie de vieil homme , ébréché par tant et tant d’années mais bien décidé à combattre tout ce qui nous pourrit la vie, tout ce qui menace notre vivre ensemble et l’avenir de nos enfants, à démasquer les cons dangereux qui tentent de s’emparer de notre fragile démocratie . Près d’un tiers de nos concitoyens sont prêts à voter pour l’extrême droite. Qu’avons-nous manqué pour en arriver là ? Alors, un nouveau 6 février 1934 ? On dit que l’histoire ne se répète jamais , sauf en bégayant…..et en pire ?
Les organisations traditionnelles en déliquescence , les ego en concurrence, le manque de courage politique- à ne pas confondre avec coups de menton et radicalité surjouée- tout est réuni pour faire le lit de la droite extrême. En finir avec le tout libéral et retrouver le juste équilibre avec un Etat régulateur et prospectif. Ce qui n’est pas incompatible avec les initiatives des associations citoyennes.
J‘arrête là ce qui commence à ressembler à un tract , comme une tentative de séduire les infirmières sacrifiées sur l’autel comptable des gourous libéraux. J’assume, pour les fréquenter régulièrement depuis plusieurs années, ce qui n’est pas seulement un hommage mais aussi et surtout une reconnaissance de leur professionnalisme.
Une dernière remarque avant de conclure. Lectrices et lecteurs de mes chroniques vous savez l’agacement qui me submerge quand il s’agit de marketing dont les excès contribuent à la détérioration de nos écosystèmes. et à la litanie de mes sarcasmes Cependant je voudrais m’excuser auprès de mon ami P. qui culmine depuis plusieurs années à des postes de marketing. Un vrai forçat du concept ; Il faut bien vivre et nourrir sa famille. Je me souviens avec émotion de sa dernière visite et qu’il me raconta avoir inventé, pendant son sommeil, le concept d’un nouveau fromage à pâte molle. Je te pardonne, ami, l’amitié exige parfois ces petits renoncements….provisoires.
Suffit pour aujourd’hui. Ne pas abuser de votre patience.
Juste un petit haiku de novembre pour la route :

Lune de Toussaint
Comme une odeur de vinaigre
On grime les morts
MA

21 Brumaire CCXXX

La Télé au Placard

La Télé au Placard, c’est votre émission quotidienne de Radio Grésivaudan. Du mardi au vendredi de 10h30 à 12h en direct, rediffusée à 16h30. Elle donne la parole aux actrices et aux acteurs de la vie locale et culturelle du Grésivaudan !

Tout le programme de la télé au placard, les podcasts des 2 dernières semaines en cours !

Vivre avec le VIH

Dimanche 05 décembre à 13h :
Au programme : nous parlons longuement de sérophobie, de discriminations et de stigmatisation dont sont victimes les personnes séropositives au VIH, et nous évoquons également les actions du 1er décembre. Pas d’infos de la semaine, car les sujets du jour nous ont bien trop passionnés !

Voyage intérieur

dimanche 5 decembre à 9H30 :
Indignez vous
Que voulons-nous faire de notre vivant ? L’histoire de l’humanité est suspendue à cette question. On considère les utopistes comme des gens irrationnels. On a tendance à disqualifier leurs idées, à ce montrer indifférents envers eux. L’utopie est-elle une manière de résister pour ne rien changé ou pour tout transformer ? Sandrine Roudaut est chercheuse semeuse d’utopies. Elle a conciliée, écologie, économie, humanisme et de l’accomplissement personnel. Elle porte sa réflexion sur les conspirateurs positifs, l’héroïsme ordinaire et la soumission à l’autorité. Plutôt que de changer soi même pour que le monde change, Sandrine nous propose de devenir soi pour que le monde soi. Dans tous nos actes de résistance, il existe une occasion unique d’accomplir son utopie d’être pour ressentir l’émerveillement de ce que l’on va être, comme par anticipation. Ce qui nous transforme ce pas le t’atteindre le but, mais d’en explorer le chemin qui mènera au résultat final. Sandrine Roudaut veut donner du relief à sa vie, provoquer du lien et des projets comme un moyen de participer a quelque chose de plus grand que nous. A nous de jouer. Bonjour à vous aventurier et aventurière de l’esprit.

Saturday Live Fever

Samedi 04 décembre à 20h30

Oh Yeahhh ! retrouvez les concerts enregistrés lors du festival Grésiblues 2021

avec la diffusion de Sophie Malbec enregistré le dimanche 04 juillet 2021 au Touvet .

Et un spécial copinage entièrement assumé : retrouvez les photos du festival et d’autres sur le site de Remi Martinez

Bon concert.

Les Chansons de Maman et Papa

Chaque semaine vous retrouverez, des anciens du pays du Grésivaudan interviewé par Bernard Champelovier et des hommages aux grands de la chanson française.

Cette semaine Les chansons de maman et papa vous proposent une émission consacrée à Montéhus.

Les poules aussi ont des oreilles

Notre slogan est “de la musique pour toutes les oreilles” dans le sens large car nous revendiquons que celle-ci est “la médecine de l’âme” et que chacun(e) doit avoir le droit d’écouter ce qui lui fait du bien. Mais aussi, nous souhaitons que notre musique atteigne un public diversifié : pour petits et grands, pour jeunes et pour plus expérimentés, gentils comme méchants, nains ou géants, familles, groupes, troupes, pour les plus solidaires et pour les plus solitaires…

regard’ailleurs

Cette émission est enregistrée en France et à l’étranger ; on y retrouve des expatriés, des écrivains-voyageurs, des projets solidaires, des immigrés habitant en France, des parcours de vie... dans une dynamique d’échange et de partage pour se découvrir soi à travers le regard de l’autre.
le vendredi 3 decembre à 13H30 :Félix Vallat
Emission 2 : Félix Vallat s’est installé depuis plus de 15 ans en Namibie. Fasciné par sa nature, ses animaux et ses immenses étendues sauvages, il y travaille d’abord comme guide touristique avant de fonder l’association TOSCO « TourismSupporting Conservation » une association qui promouvoir un tourisme responsable. Dans cette 2 ème partie de l’émission Félix nous parle du tourisme en Namibie et de l’association qu’il à créer pour voyager de ma- nière plus éthique en respectant les hommes et leur environnement.

Don du Son

Jeudi à 21h30 : Don du Son est une émission qui fait la promotion du reggae des années 70 à nos jours pour ce qui est de la musique Jamaicaine.

Roots Rock Reggae

Roots Rock Reggae : Emission d’actualité musicale totalement reggae !

Metaclassique

Tous les mardis soirs à 20H30, David Christoffel vous offre une traversée de l’univers de la musique classique en partant d’un verbe qu’il explore avec un ou plusieurs invités musicologues, praticiens ou experts. Les mélomanes y trouveront un nouvel éclairage, tandis que les novices pourront découvrir le grand répertoire sous une forme pédagogique inédite. Mardi 30 novembre : Colorer

L’Imaginoir

Les premiers mercredis du mois
Mercredi 1er decembre 2021
Dans ce nouvel épisode nous vous proposons l’interview de Marie et Cedric, parent d’une petite Leila. Maternité, paternité, recherche de boulot et voix d’une petite Leila enrhumé...

L’imaginoir est un projet multimédia proposé par l’association ReZonance et dont le but est d’accompagner des personnes mal ou non-voyantes dans la réalisation de leur émission radio, afin de favoriser les échanges les rencontres entre publics. Au delà des émissions, les étapes du projets (enregistrements, rencontres, reportages etc) sont filmées afin de réaliser à terme un documentaire retraçant son histoire.

La voix du Kaizen

L’avantage des thérapies alternatives est d’accompagner des personnes dans leur globalité ; ces thérapies prennent en considération les individus de façon "holistique". Elles s’adressent tant au corps qu’à l’esprit. Tous les aspects des troubles, causes et effets, qu’ils soient d’ordre psychologique, physiologique, psychosomatique ou environnemental, sont pris en considération par ces médecines intemporelles.
Mardi 30 novembre à 13H30:Grains et Sens - Romain et Astrid
GRAIN&SENS est un lieu de vie et de partage dont la volonté commune est de trouver une manière plus juste d’habiter, de cultiver la terre, d’éduquer, de se réaliser au sein d’un projet collectif. C’est en Ardèche sur le domaine de Lavenant, que Grain&Sens a établi un projet d’écolieu bilingue porté par 8 adultes et 4 enfants. Un lieu multiculturel pour s’immerger dans la nature et dans les cultures du monde. Dans cette émission Romain et Astrid, nous présente les spécificités de ce lieu, où l’on vient apprendre une nouvelle langue mais aussi le langage de la nature. On y parlera du montage financier et la manière de présenter son projet aux banques pour pouvoir lever les fonds nécessaires à l’acquisition d’un lieu.

Soutenir par un don