Poster un message

En réponse à :

Livre de la semaine

vendredi 27 octobre 2006 par Radio-Grésivaudan

L’heure et l’ombre de Pierre Jourde l’histoire : « Toute magie en avait radicalement disparu. » C’est le monde. « Je fréquentais cinq jours par semaine une dalle de béton pisseux qui donnait accès aux amphis. Pourquoi la médecine ? Je ne sais plus. Ç’aurait pu être le droit. Je ne me sentais aucune vocation particulière. » C’est la vie. Saint-Savin. C’est le nom. Celui d’une petite ville balnéaire, dans les syllabes duquel se concentrent le parfum de vacances passées et la magie d’un amour d’enfance. Une (...)


Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Soutenir par un don