Poster un message

En réponse à :

Editorial du 28 fevrier au 6 mars

vendredi 28 février 2020 par Radio-Grésivaudan

Qu’elles nous semblent immondes les palinodies d’une ex ministre et les grivèleries macroniques qu’on nous impose, et que les grivoiseries d’un benjamin ne puissent plus même être le cadet de nos soucis devient une évidence, en ce jour où un peu plus de nous part en capilotade. Le passeur est passé. Bien sûr, il nous avait prévenus qu’il n’était que de passage en ce monde en rage, mais bon, à plus de quatre-vingt-dix berges on pouvait rêver de retrouvailles ad libitum, espérer de cet adepte de l’énergie (...)


Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Soutenir par un don