Poster un message

En réponse à :

Editorial du 4 juillet au 14 septembre

mercredi 12 août 2015 par Radio-Grésivaudan

Mon extrême isthme « Je pense à vous quand je m’éveille, et de loin, je vous suis des yeux. »J’ai lu dans tes hanches ce jour là, comme tu as vu dans mes mains, leur inévitable rencontre. Mais je ne savais pas encore que tu ferai ma révolution, 12 mois et 40 jours plus tard, sous un ciel de hérons. Entre temps, j’errais, dans le labyrinthe de mes pensées, d’impasse en impasse. Il y eut un long hiver, chargé de nuages lourds et de rivières de sang où je faillit m’endormir à jamais dans la pourpre (...)


Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Soutenir par un don