Poster un message

En réponse à :

editorial de l’été

vendredi 4 juillet 2014 par Radio-Grésivaudan

Aux premiers jours de cet été nouveau, que me vient-il d’autre à l’esprit, qu’un couple à bicyclette sur la route des vacances, lors de l’été 1936 ? Les congés payés, « être payé à ne rien faire », étaient arrachés de haute lutte, avec la semaine de 40 heures entre autres, au Medef de l’époque. En ces temps, les grèves sans concessions, les batailles collectives débouchaient sur des négociations qui faisaient fléchir le patronat, afin d’améliorer les conditions de vie du peuple. Eté 2014, devant la page blanche (...)


Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Soutenir par un don