Poster un message

En réponse à :

Jacques Penin

vendredi 11 mai 2012 par Radio-Grésivaudan

Née en 1953 en Fidésie Orientale (69). Baptisé , malgré ses vigoureuses protestations. Élevé sous la Mère. Obtient deux CAP pendant la révolution de mai 68. Pour ce fait, il est condamné, comme bien d’autres, aux travaux forcés jusqu’à l’âge de 60 ans, sans remise de peine possible malgré des éssais de nouvelles, sauf succès, hypothétique, de ce premier livre : L’homme est-il bon ? En ragoût peut-être... Purge actuellement sa peine, pour trois ans encore, comme cuisinier à la ville de Grenoble. Refusera (...)


Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Soutenir par un don