Poster un message

En réponse à :

editorial du 3 au 10 decembre

vendredi 3 décembre 2010 par Radio-Grésivaudan

A l’occasion des révélations de l’organisation WikiLeaks le discours médiatique n’en finit pas de réactiver le débat récurrent sur la légitimité de ce qu’il faut bien appeler la censure : s’agissant de politique, d’économie, de relations internationales, de concurrence technologique, peut-on tout dire, tout révéler ou au contraire n’est-ce pas le rôle (le devoir ?) des détenteurs de pouvoir de sélectionner ce qui peut être rendu public, avec le souci de préserver des intérêts considérés comme légitimes (...)


Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Soutenir par un don