Poster un message

En réponse à :

editorial du 16 au 23 avril

vendredi 16 avril 2010 par Radio-Grésivaudan

Chacun a ses petits travers, c’est bien connu, et un éditorialiste n’échappe pas au lot commun. Certains se délectent de considérations psychosociales , d’autres de réflexions politico-philosophiques et de mots en isme. Pour ce qui me concerne ce serait plutôt mon goût presque maladif pour les inventaires. Car, c’est sûr, quand on n’a pas d’idées, pas de projets définis, on procède à des inventaires, comme en témoigne la production de nos philosophes- que l’on dit nouveaux - et qui, bien que fort pondeurs, (...)


Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Soutenir par un don