Poster un message

En réponse à :

Simulation d’accident nucléaire du 08 avril 2008.

samedi 19 avril 2008 par Radio-Grésivaudan

Un risque opposé à d’autres, subis, mal connus et angoissants. Le genre de risques que l’on prend quand on habite dans la cuvette grenobloise. Habiter dans la cuvette grenobloise, ça veut dire vivre près d’un site nucléaire en activité, de 11 sites Seveso (travaillant avec des matiéres dangeureuses), et de 3 laboratoires P3 (labos de recherche au niveau de confinement 3, où les manipulations peuvent provoquer des dangers pour la santé humaine). Habiter dans la cuvette grenobloise, ça veut dire être (...)


Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Soutenir par un don