les sillons de la colère

vendredi 12 octobre 2007 par Radio-Grésivaudan

Les sillons de la colère, La malbouffe n’est pas une fatalité de André POCHON aux éditions la découverte

l’auteur :
André Pochon, agriculteur retraité, secrétaire de l’association Paysan & Citoyen, a fondé le réseau agriculture durable. Il est l’auteur de La Prairie temporaire à base de trèfle blanc (CEDAPA), Du champ à la source : retrouver l’eau pure (CEDAPA) et Les Champs du possible. Plaidoyer pour une agriculture durable (éd. Syros).

le livre :
Vache folle, eau potable polluée par l’azote et les pesticides, inondations aggravées par l’arrachage des haies, campagnes vides, production privilégiant la quantité plutôt que la qualité… : le bilan de l’agriculture productiviste est lourd. La solution ? Changer de modèle technique et, pour cela, vulgariser d’autres modes de production et réformer la politique agricole. Avec la verve qu’on lui connaît, André Pochon dénonce ici avec vigueur les erreurs techniques commises depuis les années 1970 et ceux qui, industriels, professionnels agricoles ou décideurs politiques, ont conduit agriculteurs et consommateurs dans l’impasse. Et il démontre, expérience à l’appui, la viabilité d’une agriculture durable, à la fois économe, écologique, saine et productive. Ses « sillons de la colère » tracent une voie vers une économie agricole riche en emplois, vers un environnement et une alimentation de qualité. Une voie que l’auteur propose à tous ceux qui veulent réconcilier la société française avec son agriculture.

coup de coeur :
André Pochon dénonce avec vigueur les erreurs techniques commises depuis les années 1970, qui se poursuives aujourd’hui et les industriels, professionnels agricoles ou décideurs politiques, qui ont conduit agriculteurs et consommateurs dans le gouffre. Il démontre, cas concret à l’appui, la viabilité d’une agriculture économe, écologique, saine et productive. André Pochon propose aussi des alternatives, expérimentées sur le souvent conbattues par les responsables syndicaux et politiques. La richesse de ce livre : dire l’essentiel pour situer les responsabilités et proposer des pistes d’action. Nul ne pourra plaider ensuite l’ignorance ou l’impuissance. Avec une rare lucidité et un sens politique certain, André Pochon propose ici un assai engagé plein de bon sens. Avec la verve qu’on lui connaît,