le revenu de base

mercredi 20 novembre 2013 par Radio-Grésivaudan

en direct depuis la brasserie du Chardon autour du thème : le revenu de base Imaginez que l’on touche notre salaire, non pas de notre employeur mais de l’état. Sans conditions. Imaginez comment cela bouleverserai la relation contractuelle entre les salariés et leur employeur, plus aucun salarié n’étant dans la situation de devoir accepter n’importe quel emploi pour gagner de quoi vivre : Les salariés pourraient plus librement négocier leur contrat, ce qui conduirait à la suppression des « mauvais emplois » tout en luttant contre les conditions de travail inhumaines.

 

Les repères là-bas si j’y suis : se tiennent à la brasserie du chardon le deuxième mardi de chaque mois. Un thème, Un café repaire sous la forme d’un groupe de travail :
Nous réfléchirons et essayerons de proposer des solutions entre nous.
Nos solutions valent bien celles des experts que les médias nous servent à longueur de temps !

Thème du mois : Le revenu de base

Et si le salaire n’était pas lié à l’emploi ?
Imaginez que l’on touche notre salaire, non pas de notre employeur mais de l’état. Sans conditions. Imaginez comment cela bouleverserai la relation contractuelle entre les salariés et leur employeur, plus aucun salarié n’étant dans la situation de devoir accepter n’importe quel emploi pour gagner de quoi vivre :
Les salariés pourraient plus librement négocier leur contrat, ce qui conduirait à la suppression des « mauvais emplois » tout en luttant contre les conditions de travail inhumaines.

C’est cela l’idée qu’il y a derrière le revenu de base : Que notre revenu ne soit plus conditionné par ce que nous faisons (notre travail) mais par ce que nous sommes (un citoyen)

C’est une idée qui parait complétement farfelue, quand on l’entend pour la 1er fois on lui trouve tous les défauts :
Trop cher (Qui paye ?), trop dangereux (Et les feignants ?), trop novateur (Les gens ne sont pas prêts), ...

Et pourtant ...
Et pourtant plein de grands penseurs y ont réfléchi.
Chacun avec des variantes, des conditions, des limites différentes.

Mais l’idée est là. Peut-être en avez-vous entendu parler sous l’un de ces autres noms : « revenu universel », « revenu inconditionnel », « revenu inconditionnel suffisant », « revenu d’existence », « revenu minimum d’existence » « revenu social », « revenu social garanti », « allocation universelle », « revenu de vie », « revenu de citoyenneté », « revenu citoyen », « salaire à vie », « dotation inconditionnelle d’autonomie » ou encore « dividende universel » ?

IMG/mp3/cafe_repere_2013_11_12_le_revenu_minimum-2.mp3
télécharger

Soutenir par un don