Le refuge Jean Collet

mardi 10 février 2009 par Radio-Grésivaudan

Le refuge Jean Collet revu et corrigé par des étudiants en architecture... C’est tout l’enjeu de l’atelier Architecture et Montagne de l’école d’architecture de Grenoble, qui vise à mettre les étudiants en situation réelle. Situé dans le massif de Belledonne, le refuge Jean Collet est chaque année fréquenté par bon nombre de randonneurs et d’alpinistes. Mais dans un futur non encore déterminé, il aura besoin d’une mise aux normes. Le projet de certains étudiants consiste à le rénover, et pour d’autres, il s’agirait de le reconstruire. Dans tous les cas, les apprentis architectes ont affaire à une façon toute particulière de concevoir un bâtiment. Travailler sur des constructions en site isolé, s’adapter aux contraintes climatiques qu’il présente, et prendre en compte les aspects énergétiques et écologiques incontournables aujourd’hui, c’est la particularité de cet atelier. Pour ce projet, les étudiants ont été conseillés et accompagnés par leurs professeurs, mais également par les gardiens du refuge. Habitués à y travailler depuis 26 ans, leur regard sur les projets est essentiel. Des étudiants en architecture qui portent un regard neuf sur un refuge vieux de presque 100 ans, et des gardiens qui nous content leur vie quotidienne à la montagne, c’est le thème de ce dossier.

Avec :
Jean-François Lyon-Caen, architecte et enseignant à l’école d’architecture de Grenoble
Serge Gros, architecte et enseignant à l’école d’architecture de Grenoble groupe montagne, et directeur du Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement de l’Isère
Christian Blazy, président de la Société des Touristes du Dauphiné
Thomas, étudiant erasmus à l’école d’architecture de Grenoble
Anaïs, étudiante à l’école d’architecture de Grenoble
Julien, étudiant à l’école d’architecture de Grenoble
Jean-Marie Hézard, gardien du refuge Jean Collet et enseignant à l’école d’architecture de Grenoble
Blandine Andreys, gardienne du refuge Jean Collet


refuge jean collet