edorial du 11 au 18 mai

vendredi 11 mai 2012 par Radio-Grésivaudan

Toujours difficile d’écrire un édito ! Même après un évènement comme celui qui s’est produit le week-end dernier et qui n’arrive pourtant qu’une seule fois..... tous les 5 ans, c’est à dire suffisamment rarement pour appeler une tonne de commentaires, susciter des milliers de critiques, de points de vue et d’analyses... C’est un peu comme le début d’une nouvelle ère ou d’un nouvel air (les deux marchent), après 18 ans de droite au pouvoir. La démocratie retrouve un peu de vigueur avec cette alternance salutaire qui vient donner une chance à d’autres idées (c’est vrai, pas non plus fondamentalement différentes de celles auxquelles nous étions habituées jusque là). Et pourtant la nuance se sent quand même ! Elle se sent dans les discours.... dans la façon d’aborder les problématiques... et puis d’un point de vue purement symbolique, on passe du Fouquet’s à la place de la Bastille émaillée ça et là de drapeaux de pays et d’idéologies variés mais tous rassemblés sous la bannière du nouveau parti au pouvoir, n’en déplaise à Nadine Morano, qui s’est dite choquée par tant de diversité, là où, elle, aurait préféré un régiment strictement tricolore !

Ouf, heureusement, nous n’allons bientôt plus l’entendre et même si François Hollande ne sera surement pas le sauveur qu’incarne dans l’esprit de nombreux de nos concitoyens le personnage idéalisé du Président de la république, au moins cette nouvelle ère marquera, je l’espère, la fin d’un discours de stigmatisation sur les chômeurs et les étrangers au profit d’une vision plus généreuse, plus tolérante et favorisant la notion de vivre ensemble.

Concernant le secteur de la radio, puisque c’est la raison d’être de ce site et de cet édito, là aussi déjà les annonces et les promesses tombent ... pêle-mêle, la fin du mode désignation des dirigeants de l’audiovisuel public qui dépendra d’une autorité indépendante et non plus du chef de l’État, le renforcement de l’indépendance du CSA, la préservation du service public de l’audiovisuel et le développement de la RNT... Affaire à suivre...

AL.M