editorial du 7 au 14 janvier

vendredi 7 janvier 2011 par Radio-Grésivaudan

Il y a des soirées comme ça où on a comme une lueur de vague à l’âme. Ce genre de soirées calmes qui surviennent après la tempête, les gueuletons à n’en plus finir, les rivières de cadeaux, les fêtes de fin d’année, quoi. Ces repas à rallonge passés avec la famille nous font tantôt oublier les tracasseries quotidiennes, tantôt nous plonger dans un monologue intérieur du genre "putain, qu’est-ce que j’fous encore là avec ces blaireaux...". Evidemment, tout dépend de la famille qu’on a, et de l’humeur de chacun...

Cette année pour moi, ça aura été plutôt sympathique. Le secret, c’est d’y mettre du sien, de voir les choses du bon côté, d’apprécier les gens à leur juste valeur, de ne prendre que ce qu’il y a de bon, de mettre de côté ce qui nous agace ou nous turlupine. Les divergences fondamentales de point de vue, les vieilles histoires de familles, si on met tout au placard le temps d’un repas, tout se passe bien. Et on en ressort repu et content. C’est mon cas.
Je suis heureuse d’avoir passé ces fêtes avec ma famille, d’autant plus que je ne la vois pas souvent.
Alors évidemment, tout le monde n’a pas cette chance, j’aurais pu partager avec vous des pensées malheureuses ou révoltées, mais ça n’est pas dans l’état d’esprit de l’instant.

Alors là, maintenant, avant que l’heure ait tourné et que la magie des fêtes ne soit plus qu’un souvenir, j’ai envie de vous souhaiter une belle et merveilleuse année, pleine d’avancées, de rencontres, de bonheur...
Et puis pour la peine, je vous ajoute un lien plein de délicatesse...
http://www.wimp.com/babyhummingbird

E.P