editorial du 25 novembre au 2 decembre

vendredi 25 novembre 2011 par programmation

« Il y avait sur la plus grande place de Corinthe une statue, sculptée par Silanion et cataloguée par Pline ; cette statue représentait Epistathe . Qu’a fait Episthate ?

Il a inventé le croc-en-jambe. Ceci résume la Grèce et la Gloire »
Victor Hugo – (Marius- Les Misérables).

Ce que Victor Hugo fait dire à Grantaire, l’un des amis de l’A.B.C, je ne suis pas arrivé, malgré mes recherches « Internet » à déterminer si c’était réel ou romancé.

Je retrouve , Corinthe : pas encore flétrie ; Pline l’Ancien, le Scupteur Silanion ( - 325 )je retrouve un Epistate ( sans H) non commun à un magistrat de cette époque, mais pas d’Episthate…

Peut- être que Grantaire fabule et invente à son tour…mais quelle belle fable et quelle belle invention ! Elever une statue à un tel inventeur, il avait tout compris …et Victor Hugo également…

Rien n’a changé, nous sommes , ou plutôt nos « décideurs » sont de sacrés « crocs-en- jambeurs »*. Il n’est que de voir ce déferlement médiatique, de revirements, de coup-bas, d’affaires et de coup de pieds plus ou moins « occultes ».
En France, en Europe et Ailleurs…

Nous pourrions à Radio –Grésivaudan lancer une souscription pour élever une statue à cet Episthate… Et au choix de son érection :
A Flamanville, dans le 7ième Arrondissement, à Strasbourg, sur le parvis de l’O.N.U.
A la place de la Statue de la Liberté ?
Et, pour honorer un faux Grec…étonnant non !!!

SP.

Ps (Rien à voir avec un parti politique).
Si un lecteur érudit à d’autres informations sur Episthate…je suis preneur !

*néologisme de circonstance.