editorial du 25 juin au 2 juillet

vendredi 25 juin 2010 par Radio-Grésivaudan

Mardi 22 Juin 2010, un cataclysme s’est abattu sur notre pays
Une tornade ? Un raz de marée ? Une pandémie ?
Que nenni chers lecteurs. Pire que tout cela. Alors par quel drame notre beau pays vient-il encore d’être touché ? Il vient simplement de nous arriver la pire des choses que nous puissions imaginer.
Nous ou plutôt l’Equipe de France de football vient d’être éliminée de la suite de la compétition pour la Coupe du monde !

Avouez que l’enjeu est de taille !

Il suffit d’écouter les commentaires des reporters, journalistes et autres « décideurs » pour imaginer l’ampleur du problème. Et pourtant je me sens en fait peu concerné par cette folie collective … Suis-je normal docteur ? Car comment puis-je rester insensible au désarroi de mes concitoyens qui avaient mis tant d’espoir dans la réussite de cette aventure footballistique ?

Faut-il que je consulte ? J’ai entendu dire que l’honneur de la France, donc de la Patrie était bafoué. Diable l’affaire est donc grave ! Les joueurs n’ont eu aucun respect pour le maillot bleu-blanc-rouge et … pour le drapeau. Il n’y a pas si longtemps, quelques dizaines d’années, les jeunes partaient se faire trouer la peau pour ces valeurs ; aujourd’hui nous avons fait des progrès, il s’agit de taper le plus fort possible dans une baudruche en cuir remplie d’air comprimé.

Allez Président encore un effort … Alors est-ce donc là que se situent les vraies valeurs de la France éternelle ? Il faut croire que oui vu l’énergie dépensée par notre Exécutif pour nous persuader de l’importance de cet échec pour la grandeur de notre pays.

Il fallait nous le dire plutôt !!! L’honneur de nos dirigeants ne situe-t-il pas plutôt dans l’amélioration des conditions de vie de leurs concitoyens ? C’est bizarre je pensais que l’on évaluait la valeur d’un pays au bonheur de ses habitants, à l’état de santé de sa population, à l’importance de la scolarisation, à son intérêt pour la culture et pourquoi pas pour le sport pour tous, bref à des critères qui me paraissent pour le moins essentiels.

Le doute m’assaille …car il faut croire que le résultat d’un match de football est plus important, à moins que … tiens je pense à quelque chose : ne serait-ce pas le moyen de nous endormir en cette période de récession ?

Allez Docteur dites-moi la vérité : suis-je normal ?

R.N