editorial du 23 au 30 septembre

vendredi 23 septembre 2016 par Radio-Grésivaudan

L’été, c’est fini.

C’est la reprise, comme on dit. Reprise, de reprendre, recommencer, ou de repriser, opération où l’on tente de ravauder avec fil et aiguille un tissu déchiré ? Alors qu’on assiste à la trumpisation galopante de notre beau pays par ses aspirants de droite et du centre(?) au pouvoir, force est de constater que les discours dominants relèvent plus de l’approximation que de la rigueur intellectuelle et scientifique. Et, en descendant revendiqué de mon ancêtre de Cro-Magnon*, je tiens à m’insurger contre ceux qui voudraient me rattacher à je ne sais quel moustachu blond avec cornes et braies alors que bouillonne dans mes artères un fructueux mélange de molécules exotiques où l’on remarque en particulier un bon pourcentage de briques étrusques. Parfaitement !
On pourra déplorer- et il faut le déplorer- l’inculture de celui qui veut faire de moi un gaulois pur et dur, mais voilà ce qui arrive à ceux qui ont plus fréquenté le curé** que l’instituteur. Que cela serve de leçon à tous les apprentis paléontologues qui confondent rigueur et approximation et qui veulent nous coller du ix en suffixe comme le recommande Sarkozix, le dernier gaulois assumé. Tout cela mériterait que l’on en rie si ce galimatias idéologique n’avait des relents nauséabonds de la mouvance totalitaire où la race est le socle de tous les délires. Et il n’est pas inutile de rappeler que l’Aveyronnais qui revendique son attachement à la bourrée, que le Nivernais qui se livre parfois au plaisir du branle, restent de vrais français et que le Français que je suis se plaît de vibrer au son d’une tarentelle qui faisait danser ma mère toscane.
Et que penserait un Laurent Wauquiez si on lui refusait le droit d’être français s’il lui arrivait de faire référence à ses origines germaniques ( du germanique walcher, des racines walah, étranger et hari armée), lui qui de surcroît se revendique comme un chrétien engagé, plaidant la reconnaissance de nos racines chrétiennes dans la constitution européenne et farouche opposant de l’accueil d’une poignée de réfugiés dans une des plus peuplées des régions françaises. Bel exemple de charité chrétienne pour quelqu’un qui se présente comme un disciple de sœur Emmanuelle. Abbé Pierre, réveille-toi, ils sont devenus fous !
Et que dire de ce même bon Français qui prône la désobéissance civile aux préfets de la République pour empêcher cette démarche d’accueil qui relève de la plus simple humanité. Montesquieu, réveille-toi, ils sont devenus fous !

L’été c’est fini.
C’est la reprise comme on dit. Mais rappelons-nous que le pire n’.est jamais sûr et que les raisons d’espérer des mondes meilleurs existent : à nous de les repérer, de les faire croître, de les promouvoir . Il n’est pas vrai que demain nous serons tous blonds .
Débat : et si Astérix était réac ?
Bonne rentrée.

*en plus, il avait la peau sombre !
**ce qui n’est pas sans danger si on en croit la chronique judiciaire

M.A 

2 vendémiaire 225