éditorial du 23 au 30 octobre

vendredi 23 octobre 2009 par Les ateliers pédagogiques : François

Cumul d’activité du nouveau patron d’edf, fils de élu à, charter de la honte, procès médiatique et politique, lecture de lettre obligatoire, rocade presque obligatoire, pandémie fantôme, hadopi 2, guide Who’s who machiste, combine pour obtenir les jeux olympique .... Les sujets de débats ou de colères sont innombrables, de quoi faire non pas un mais milles éditaux. Mais heureusement à travers ces brumes nauséabondes passe des rayons de soleils qui réchauffent le cœur et permettent aux individus et aux peuples de se rencontrer. Et cela près de chez nous.
Voilà donc la 8 ème édition du Grand Bivouac, festival du voyage et des découvertes partagées – du 22 au 25 octobre prochains à Albertville et qui consacrera une part importante de sa programmation aux Peuples des bouts du monde... Un festival qui se poursuivra dans différents lieu et différentes rencontres comme au muséum de Grenoble dans la semaine.
Grand bivouac cette année c’est quoi ? Crée en 2002, le Grand Bivouac, "festival du voyage et des découvertes partagées", ce sont 3 jours de rencontres, projections, conférences, expositions, spectacles et animations, pour réaffirmer l’importance du voyage et des échanges dans nos sociétés modernes, comme porteurs de valeurs, de découverte, de connaissance et de respect de l’autre mais laissons leur la parole :
"...Pour les organisateurs, « qu’ils soient Pygmées d’Afrique centrale, Aborigènes d’Australie, Algonquins du Québec, Yawalapiti du Brésil ou Papous d’Indonésie, qu’on les appelle « indigènes », « autochtones » ou « premiers », 5.000 peuples de par le monde – 350 millions d’individus au total, 5% de la population terrestre – constituent une réalité forte, qui va bien au-delà de notre simple curiosité, au mieux de notre bienveillance. Chacun d’entre eux est un univers construit différemment du nôtre et bien avant le nôtre. Ni meilleur, ni pire – la question n’est pas là – mais radicalement différent. Cela, seul, devrait déjà nous interroger davantage ».
Avec ses « envoyés spéciaux », scientifiques, écrivains, documentaristes, artistes, grands voyageurs, le Grand Bivouac 2009 – qui a battu son record de fréquentation lors de sa dernière édition avec quelque 16.500 entrées en trois jours - ouvrira donc toutes grandes les portes...des bouts du monde.
"
N’hésitez pas, profiter de ce week-end pour pousser les portes du grand bivouac et aussi peut-être vos portes intérieures

E.L