editorial du 17 au 25 janvier

vendredi 17 janvier 2014 par Radio-Grésivaudan

Souhaiter les voeux est possible jusqu’à fin janvier. Vous avez surement chacun d’entre vous reçu des cartes de voeux de la famille, des amis, de vos élus, d’associations multiples et diverses que vous soutenez. Une multitude d’images, de photos festives, bucoliques, poétiques ou humoristiques. Et bien sûr, en accompagnement, un petit mot, au minimum reprenant la phrase traditionnelle de fin d’année. Bien souvent, de nombreuses cartes sont accompagnées d’une citation d’un personnage célèbre, ou pas, homme ou femme, redonnant sens à nos rêves, à nos engagements, à nos espoirs pour demain, portant haut des valeurs humanistes.
Certains se passionnent pour ces citations, ils en deviennent collectionneurs et maintenant il est possible en navigant sur le net de découvrir des petites phrases sur tous les sujets possibles émanant d’une multitude de personnages. Laquelle pouvait marquait cette nouvelle année 2014 ? Nous avons cherché frénétiquement, lu de multiples citations, parcouru d’innombrables pages du web, mangé une multitude de papillotes, pour au final être attiré par une citation dans le monde diplomatique du mois de janvier :
« C’est François Mitterrand — avec Pierre Bérégovoy — qui a déréglementé l’économie française et l’a largement ouverte à toutes les formes de concurrence. C’est Jacques Delors qui a été, à Paris comme à Bruxelles, l’un des bâtisseurs de l’Europe monétaire avec les évolutions politiques qu’elle impliquait sur le plan des politiques macroéconomiques. C’est Lionel Jospin qui a engagé les regroupements industriels les plus innovants, quitte à ouvrir le capital d’entreprises publiques. Ce qui lui fut reproché. Cessons donc de revêtir des oripeaux idéologiques qui ne trompent personne. »
François Hollande dans "devoir de vérité" édition stock 2006

E.L