editorial du 17 au 24 decembre

vendredi 17 décembre 2010 par Radio-Grésivaudan

Encore une histoire de Tapis. 
Il y avait les "mille et une nuits" et ses tapis volants, il y a eu le siècle dernier et les drôles d’histoires de Tapie, il y a la fameuse expression " marchand de tapis" et depuis l’avènement des jeux en ligne les tapis de Poker sont omniprésents dans les publicités télévisées. Et aujourd’hui cette histoire de Tapis-puzzle "jeux pour enfants" et leur possible nocivité, pile- poil au moment où les achats de Noël sont à leur paroxysme, cette nouvelle étant diffusée et rediffusée par les radios et les télévisions.

Le Ministre Frédéric Le Fièvre a demandé que cet objet interdit à la vente ( principe de précaution...)

On apprend par ailleurs que L’Europe n’ interdira ce "jouet" qu’en 2013 ? Allez y comprendre quelque chose puisqu’il y a semble t il des Pays Européens chez qui c’est déjà chose faite ! Ne serait ce pas une justification, un subterfuge, que l’on ( mais qui ?) prend en compte la santé de nos chères têtes (qu’elles soient blondes, rousses, ou brunes ) et ce, au moment précis de l’année où l’enfant est l’objet de toutes les attentions...

(Enfin pas tous ... le Réseau Education Sans Frontières ( RESF ) précisant que cette fête ne sera pas identique pour tous les enfants , plus particulièrement pour ceux dont les Papas et les Mamans ont été expulsés ou sont en rétention).

Mais revenons à l’objet de cette éditorial, la santé de nos enfants dans ce début XXI ième siècle et son traitement par certains médias . ( XXI ième siècle qui devait voir d’après Malraux l’avènement d’un homme nouveau ou disparaitre*). Ces Médias qui ne l’ayant pas eu, ou pas jugé utile d’approfondir le sujet, n’ont pas retenu l’excellent ( le terrifiant ! ) article paru dans la rubrique : Conflit de canard , du Canard Enchaîné du 1er Décembre et intitulé : "La vraie cuisine moléculaire". On y apprend, entre autre, et ce, par les soins de l’Association Générations Futures " qu’un enfant de 10 ans avale en une journée un cocktail de 47 substances classées cancérigènes et 37 perturbateurs endocriniens" .

Je vous renvoie à cet article pour plus de précisions.

Ce qui est réconfortant...c’est que l’agroalimentaire nous assure que les ingrédients qui accueillent ces "invités" font attention à ce qu’il ne dépasse pas les limites autorisées... Et puisqu’il nous l’assure, cela nous rassure...n’est ce pas ? Et pour conclure, Malraux avait raison...si l’homme du XXI siècle s’invente pas une autre cuisine...il est cuit .

SP

*Malraux :"le XXI éme siècle sera religieux ou il ne sera pas !" (nb : Il en a contesté la forme mais non le fond)