editorial du 16 au 23 novembre

vendredi 16 novembre 2012 par Radio-Grésivaudan

« La transparence est un concept absurde ! » Stéphane Fouks – Vice Président du Groupe Havas. Emission de France Inter : On n’arrête pas l’Eco .Samedi 20 octobre 2012.

Il se trouve que sur les routes de France ce Samedi 20 octobre 2012 je n’écoutais pas Radio Grésivaudan. Et captant dans mon véhicule France Inter, moi qui ne suis pas un financier, j’écoutais d’une oreille distraite l’émission : On n’arrête pas l’éco. Quelle ne fut pas ma surprise d’entendre après quelques considérations économiques sur la situation de notre Pays, et sur la stratégie communication de l’agence que dirige Monsieur Fouks, et ou il était question entre autre de « hiérarchiser les priorités » de l’entendre dire que son agence avait « conseillé » en même temps Chirac et Mitterrand lors de la campagne présidentielle de 1988, et plus récemment Montebourg et PSA. Et ces conseils ayant pour objectif, du moins je le suppose de « gagner » pour les uns et pour les autres !

Gagner …j’en déduisis qu’outre les choix stratégiques et politique de, comme disait Cyrano :
« Flatter la chèvre au cou cependant que de l’autre on caresse le choux ! »

Que ces conseils n’étant certes pas gratuits et nos élites friandes de ces conseils, enquêtes et sondages je n’avais pas à chercher loin ceux qui en tiraient avantages. Mais foin de ces considérations mercantiles, s’il y a des vendeurs c’est qu’il y a des clients !

Je ne cherchais même pas dans mon indignation si mes impôts n’avaient pas été sollicités. Ce qui m’ulcérait c’était le Cynisme des propos (vous pouvez vous rendre sur le site de France Inter pour les écouter) et la façon naturelle des les exprimer.
Quand je fustige le Cynisme , j’ai toujours un doute, j’aime bien Diogène !

Monsieur Fouks avait beau s’évertuer à prouver que « conseiller » deux adversaires était parfaitement moral dés l’instant ou le « papier craft » était de qualité….

Cela m’énervait …j’ai failli prendre une « prune ».

Il faudra que j’en parle à Max pour qu’il demande son avis à son ami Marcel !

SP.