editorial du 16 au 23 decembre

vendredi 16 décembre 2016 par Radio-Grésivaudan

Étendre et multiplier les Z.A.D, une solution d’avenir ?

Savez-vous d’abord vraiment ce que Z.A.D signifie ?
Et bien c’est l’acronyme de « Zone à Défendre » …

C’est en écoutant l’émission de Polemix et la Voix-Off (http://www.polemixetlavoixoff.com/) mardi à 12h30 sur les ondes de Radio Grésivaudan que l’émotion et l’immense sympathie pour les ZADistes de son reporter habituel m’a gagnée par contagion !
Ce cher Polemix (appelons-le ainsi) était récemment au cœur de la Z.A.D de Notre Dame des Landes pour y mener des entretiens que l’on peut d’ailleurs réécouter sur son site internet...

L’exploration des lieux et des gens qui y vivent ont manifestement réveillé sa confiance en l’être humain social et engagé, capable de s’illustrer autrement qu’à travers ses pires manies grégaires… Le projet de construction insensé d’un aéroport à quelques kilomètres de Nantes provoque depuis quelques années la mise en œuvre une résistance organisée, cohérente et pérenne…
Pendant ce temps dans nos cités dortoirs, nous entendons conserver la paix, aspirons à une tranquillité sans vagues, éloigner autrui, ce trouble-fête encombrant.
La Z.A.D, elle, casse la misanthropie en exhalant de véritables saveurs de vivre-ensemble.
Il y est question de prendre soin les uns des autres, d’entraide, de concertation, de bonne humeur et d’action concrète… Que demander de plus dans ce monde fou ?

De cette émulation naît alors Radio Klaxon (http://zad.nadir.org/) qui émet en squattant les ondes de Vinci (107.7, ça vous dit sûrement quelque chose si vous êtes automobiliste) et perpétue cette belle et noble fonction qu’a pu occuper auparavant l’outil radiophonique : Résister au chaos généré par les grosses entreprises et leur intérêts.
Résister dans les oreilles sans hésiter à grésiller dans les postes des autoroutes de Loire Atlantique… contre des projets alliant magouilles et destruction des écosystèmes.
Camille (animatrice de Radio Klaxon) qui n’avait pas mis les pieds dans un studio 6 mois plus tôt, sait alors que la radio, la vraie, c’est aussi ça : un outil fantastique pour sensibiliser et se saisir de la possibilité d’élaborer, penser et tisser le lien d’une action efficace et digne. C’est bien plus inspirant que de marier un veuf à une conseillère municipale pour remplir les poches de Balkany et ses copains.

J’ai toujours eu une grande admiration pour ces radios pirates qui s’appuient sur le son et l’écoute afin de transmettre leurs messages de convictions clandestines. 
Ce sont mes super héros à moi en quelque sorte…
Quoi de plus stimulant que d’écouter Camille raconter comment elle a construit un habitat sur la Z.A.D capable de la protéger des intempéries alors qu’elle même ne savait pas planter un clou ? Ses amis de la Z.A.D l’y ont aidée et enfin, tout simplement, elle a été toute fière d’habiter une cabane construite de ses mains à elle…
A bien y regarder, cette satisfaction pleine et nourrissante, engageant les enjeux essentiels de la vie humaine sur terre, même un peu précaire, c’est peut être aussi Vinci ou Lafarge ou d’autres encore qui nous l’ont volée…
Arrêtez de dire merci à ce système de monopole, d’assurances et de normes… Dites merci aux Zadistes d’avoir le goût des autres et du retour aux sources, de l’engagement et du refus de se laisser gagner par l’absurde iniquité de cette société construite pour le pouvoir…

donc pour noël, offrez-vous une Z.A.D !

E.G