editorial du 15 au 22 mai

samedi 14 mai 2011 par Radio-Grésivaudan

Ca y est. Quelle radio, quelle télé ou quel canard a eut le scoop en premier ? Désormais avec l’annonce officielle de la date des prochaines élections présidentielles, les médias ont un bel os à ronger pour l’année à venir. La perspective de cette date est pour le gratin médiatique parisien une belle promesse de rebondissements, des coups tordus en pagaille, le tout sur fond de règlement de compte et de rivalités ravivés... Quel programme !

Cette date, je ne l’ai pas retenue, ou déjà oublié, de toutes façons le calendrier politique est trop anticipatoire à mon goût. Ce qui m’a interpellé et qui résonne en écho à ce prochain rendez vous politique, c’est plutôt le vote de l’assemblée nationale et son adoption à 297 voix contre 193 du projet de loi sur l’immigration. Un projet qui durcit les règles des conditions d’éloignement des étrangers sans papier. Le texte commence par rendre plus difficile l’obtention de titres de séjour pour raison de maladie. Ceux-ci ne seront plus désormais accordés qu’en cas d’absence d’offre de soin dans le pays d’origine. Un stratagème qui nie habilement une cruelle réalité, celle de l’inaccessibilité aux soins pour les populations quand bien même ils existeraient dans de nombreux pays du sud.

Mais la mesure phare, le clou du spectacle comme on dirait au cirque, c’est une mesure qui va toujours plus loin dans la logique de repli et de fermeture. Elle vise à une améliorer l’efficacité du service public en matière de procédures d’éloignement. En effet les procédures de reconduite au pays manque cruellement de performance, seuls moins de 30 % des sans papiers placés en rétention seraient finalement reconduits aux frontières. La loi remédiera à ce piètre taux de réussite.

Il a été dit et entendu que « Ce texte est l’enfant du discours de Grenoble », une ville décidément devenu le symbole d’un nouveau sursaut sécuritaire. Heureusement notre agglomération offre localement de plus heureuses perspectives : la semaine prochaine, un éventail de manifestation sont organisées par la Ville de Seyssins en partenariat avec la Metro, sur le thème de la lutte contre les discriminations, le racisme et pour la fraternité. Ouf !

AL.M