débat public à Grenoble, les opposants se font entendre

mardi 15 décembre 2009 par Radio-Grésivaudan

Demandé par le gouvernement en application des engagements du Grenelle de l’environnement, un débat public national sur les options générales en matière de développement et de régulation des nanotechnologies s’est poursuivi à Grenoble le 1er décembre 2009. Il est venu après les réunions publiques de Strasbourg, Toulouse, Orléans, Bordeaux, Clermont-Ferrant, Lille et Besançon. LA CNDP ( commission nationale du débat public Nanotechnologie) organise en tout 17 débats en France et cela jusqu’au 24 février 2010. Grenoble était donc le 8em.

À Grenoble la réunion publique était prévu se tenir en 2 séquences de discussion :
* nano technologie et développement durable 
* nano technologie, problématique étique et sociétale
À Grenoble, l’opposions aux nanotechnologie est portée et argumenté depuis presque 10 ans. Elle rappelle depuis toujours que : " Tout citoyen est réputé compétent pour les affaires de la cité parce qu’il n’existe pas de science politique (d’épistémé de la polis), mais uniquement des opinions (doxa), ce qui constitue d’ailleurs le seul argument en faveur de la démocratie, de la soumission à la majorité. Un citoyen, selon Aristote, c’est quelqu’un qui peut gouverner ou être gouverné. À Athènes, les magistrats étaient donc tirés au sort ou nommés à tour de rôle. Or depuis 2000 ans, la notion de citoyen s’est élargie (aux esclaves, aux femmes, bientôt aux métèques). C’est donc à nous tous, habitants de l’agglo, de nous prononcer au cas par cas, après débat contradictoire (et non après campagne de com’), sur des projets tels que Biopolis."

Fort de cette volonté de vrai débat, les opposants se sont présentés à la rencontre de Grenoble organisé par la CNDP. Environ 200 opposants pour une salle de 600 personnes majoritairement composées d’acteur des nanotechnologies et parsemés d’un nombre important de forces de l’ordre, en civiles et armées. Après une heure d’attente du à la fouille corporelle de tous les participants, la rencontre pouvait commencer. Elle durera 2 petites minutes, le discours d’introduction de Jean Bergougnoux président de la cndp, étant interrompu par un tonnerre d’applaudissements, par les slogans et des chants. Une action totalement pacifiste des opposants qui réussirent même à déployer une banderole.
Les arguments de la CNDP pour le développement des nanotechnologies, étant largement connu, nous vous proposons de retrouver 2 membres de PMO ( pièce et main d’oeuvre) avec de revisiter cette journée particulière du 1er décembre 2009 à Grenoble. L’occasion de comprendre la campagne de presse visant de violents et dangereux opposants ; le fonctionnement des procédures de débat public après que les décisions soient prises ; comment sont organisés les débats par la CNDP ; le rôle particulier de l’agence i&e consultant dans l’organisation...

Avec : PMO

Pour en savoir plus :
* sur le débat à Grenoble : article de pmo  ; par Un témoin de la soirée ; par la CNDP
* sur les nanotechnologies : les articles depuis 2001 sur les nécrotechnologies
* sur la CNDP : le site du débat sur les nanotechnologies


ecouter le dossier

forum

  • débat public àGrenoble, les opposants se font entendre
    19 avril 2011, par NPOeLjFImsIm

    That’s 2 clveer by half and 2x2 clever 4 me. Thanks !

Soutenir par un don