Le GIP EPRA EN DANGER

mardi 31 janvier 2012

L’EPRA EN DANGER DE MORT

Le Groupement d’Intérêt Public (GIP) EPRA a pour objet la mise en oeuvre d’une banque de programmes radiophoniques favorisant l’intégration en France des populations issues de l’immigration et la lutte contre les discriminations. LE GIP EPRA a pour mission principale de favoriser l’intégration républicaine et de promouvoir la lutte contre les discriminations. L’EPRA mutualise et redistribue des programmes radiophoniques (2h30 par jour) vers un réseau de 141 radios associatives. L’EPRA contribue ainsi à la promotion d’émissions de proximité sur les thèmes de la vie sociale et associative, de la mémoire de l’immigration et de l’intégration, de l’expression des différentes cultures et des brassages culturels, à l’échelle de la ville et du quartier, mais aussi au niveau régional, national et international.

Depuis sept mois, le Groupement d’Intérêt Public EPRA (Echanges et Productions Radiophoniques) n’a plus de président.
Depuis ce début d’année, le GIP-EPRA n’a plus de budget d’activité et donc, n’est plus en mesure d’acheter des programmes aux radios.
Depuis le mois d’avril 2011, le Conseil d’administration n’a plus été convoqué et il est systématiquement ajourné sine die. Pourtant, en juillet dernier, la convention du GIP EPRA a été prorogée jusqu’en décembre 2012 par les mêmes qui le mettent en danger.

C’est pourquoi, les sept radios du CA et les deux syndicats CNRA et SNRL sont pleinement mobilisés pour que cet outil au service des radios et des citoyens de notre pays puissent continuer à poursuivre sa mission de service public. L’EPRA a besoin que toutes les radios et tous les auditeurs se mobilisent.
Vous êtes sollicités pour que vous mettiez en place des actions au niveau local en interpellant vos élus locaux et parlementaires et cela dès à présent. ( en savoir plus et comment faire )

La disparition de l’EPRA aurait pour effet :

- Impact sur le budget des radios via le fond de soutien,

- Perte de ressources directes pour les radios,

- Suppression d’emploi(s), avec des licenciements de permanents ou de pigistes

- Des paroles qui ne seront plus relayées, notamment celles des plus précaires, celles des habitants des quartiers ou communes les plus défavorisés.




forum

  • Le GIP EPRA EN DANGER
    13 janvier 2014

    super j’adore votre radio, ce qui serait sympa c’est d’aborder des sujets d’actualités comme la loi duflot qui va profondément modifier le paysage immobilier (cf http://www.duflot.info )

  • Show bouillant !
    11 novembre 2009

    Le 17 novembre sera un MARDI... L’émission aura t-elle lieu le mardi 17 ou le mercredi 18 ?

    Merci d’avance...

  • Show bouillant !
    24 janvier 2009, par Joan (La Terrasse)

    Hello les Grési ! Difficile de savoir ou écrire une remarque générale concernant votre radio... J’ai été un auditeur assez fidèle de radio Grésivaudan et je dois vous avouez que je vous fait de plus en plus souvent des infidélités ! Explication : Il me semble que depuis quelques temps (2 mois ?) la programmation a baissé en qualité. Moins de musique du monde, moins de jazz... Mais plus de chanson et rock Français qui personnellement ne sont pas a mon gout, Dommage ! Je dois préciser que j’apprécie le rock et la chanson Française mais les titres que vous choisissez de passés sont assez...incroyable... De source sur je ne suis pas le seul a avoir cet avis, alors un petit effort, revenez a une musique plus belle, plus intelligente, plus variée, plus riche...Bonne continuation.

Soutenir par un don