Une police pour l’environnement

lundi 21 mai 2007 par Radio-Grésivaudan

Une police pour l’environnement
Les règles de bonne conduite ne se limitent pas aux villes. En montagne ou à la campagne, il y a également des lois à respecter. Des lois peu connues du grand public, à voir les dépots sauvages qui fleurissent ici et là. Pourtant si vous êtes pris en flagrant délit, vous risquez l’amende… et des réparations.
Et comme toujours, pour faire respecter ces lois, il faut des hommes et des femmes. Il y en a des milliers en France. On les appelle les agents de la police de l’environnement. Rien à voir avec la police, ils dépendent pour la plupart du ministère de l’écologie et du développement durable.
Mais sur le terrain, difficile de surprendre un pollueur en pleine action, les agents de la police de l’environnement sont trop peu nombreux.

avec
Jean-François Noblet, conseiller technique environnement au conseil général de l’Isère.
Jérôme Delorme, agent de la police de l’environnement à l’ONEMA, l’office national de l’eau et des milieux aquatiques.
Alain Barnave, agent de l’ONF.
Perrine Marchand, juriste à la FRAPNA.
Alain Doucet, guide nature sur l’espace naturel sensible du col du coq l’été dernier.


police_environnement