Un toit c’est un droit !

vendredi 17 avril 2015 par Thomas courtade

Comme chaque fin d’hiver, la préfecture va remettre à la rue environ 250 personnes des centres d’hébergements d’urgence hivernaux. Et d’autres vont se faire expulser de leur logement social ou privé. Ce sont autant de personnes qui vont se rajouter aux centaines déjà sans toit (à la rue, dans des terrains), ou mal logées (dans des lieux, appartements insalubres). Et ce, alors que la ministre du logement, Sylvia Pinel, vient tout juste de déclarer : « Il ne doit y avoir aucune remise à la rue sans accompagnement et tout doit être fait pour assurer la continuité de la prise en charge des personnes et notamment des familles. Toutes les familles se verront proposer des solutions d’hébergement ou de logement ». Cette annonce est simplement une application des lois qui protègent les plus démuni-e-s. Selon les loi Besson de 1990, loi SRU de 2000, la loi DALO de 2007, toute personne a droit à un toit sans condition quelconque ; une personne entrée dans un dispositif d’hébergement quel qu’il soit, ne peut être mise à la rue.
Un rassemblement s’est tenu le 03/04 devant la DDCS (Direction Départementale de la Cohésion Sociale), pour interpeller la directrice de la DDCS.
Avec :
Danielle Dufourg, Directrice départementale de la DDCS.
Le Collectif Hébergement Logement.

IMG/mp3/lvl_dossier_2015_04_18_s6ddcs.mp3
télécharger