Rocheplane vandalisée

jeudi 7 mai 2009 par Radio-Grésivaudan

Visite non guidée dans l’établissement Rocheplane
Rocheplane... ce centre médical perché sur le plateau des Petites Roches, à Saint Hilaire du Touvet, n’est plus. A l’automne dernier, il a été délocalisé à Saint Martin d’Hères. En quelques mois, l’établissement qui a abrité malades et soignants pendant presque 80 ans, abrite désormais des débris de verres, du matériel saccagé, des pièces où règne une pesante atmosphère, celle d’une mémoire très loin d’être respectée. Aujourd’hui, mi mai 2009, les choses semblent être en train de bouger pour l’établissement. 4 camions sont venus vider les archives entassées dans l’établissement, des barrières ont été installées pour empêcher d’y accéder, un collectif "Que vivent les établissements" a été mis en place. Ce collectif est constitué d’habitants en colère qui souhaitent à la fois un passé, un présent et un avenir pour Rocheplane. Un passé pour une mémoire respectée, un présent pour l’urgence de sécuriser le site, un avenir pour sa réhabilitation. La direction lui a écrit une lettre, "plutôt ouverte", visant à "collaborer, pour l’intérêt de tout le monde". Malheureusement, la direction de Rocheplane n’a pas souhaité prendre le temps de collaborer avec Radio Grésivaudan, donc ce dossier ne peut pas lui donner la parole, ce que nous regrettons. Ce dossier, c’est donc une visite non guidée dans cet établissement abandonné au vandalisme et au pillage, une visite qui a eu lieu le 30 avril 2009. Réactions, à chaud, des personnes présentes.

Avec : Des habitants du plateau des Petites Roches Pierre Boisselier, maire de saint Hilaire du Touvet http://pagesperso-orange.fr/rocheplane Le site de Rocheplane a été mis à jour et a subit quelques modifications. (http://pagesperso-orange.fr/rocheplane)

Il en est de même pour le site du CMC. (http://sauver-cmc.fr)


Rocheplane1
Rocheplane2
Dossier_rocheplane

forum

  • Rocheplane vandalisée
    2 mai 2012

    *****bonjour,c’est vincent***** je vous felicite pour la bande sonore de votre reportage montee sur le film d’alan.j’ai connu LES PETITES ROCHES en novembre 1997,ou je fus transporte de lyon ou il n’y avait deja plus de place AUX MASSUES pour me soigner AU CMC mes 20 fractures. j’y suis meme mort le vendredi 2 janvier 1998. depuis le 11avril ou j’ai decouvert ce que ce lieu est devenu ;je suis revolte et tres profondement traumatise. j’ai deja laisse 5 lettres dans le livre d’or du site:sauver le cmc et rocheplane,que je vous invite a lire. c’est une honte revoltante,et un incommensurable gachis chiffrable en millions d’euros qui me revulse. pouvez vous me donner des nouvelles de ces hopitaux ? auriez vous des photos recentes a m’offrir ??. je souffre beaucoup du sort pitoyable que lui ont reserve des ronds de cuir ventripotants et serviles.ce lieu charge d’histoires a sauve des milliers de vies dont,la mienne. la souffrance qui se degage de ses murs est indiscibles et captee seulement par quelques personnes rares dont ,je suis. des centaines de personnes sont mortes ou teut etre des milliers depuis l’ouverture de ces 3 sanatoriums en 1933. a l’epoque la tuberculose ne se soignait qu’au soleil. quant leurs poumons etaient completement ravages par le bacile ;les gens mourraient seuls,sur leurs lits,enfermes,et dans d’affreuses souffrances. savez vous que le village de ST HILAIRE DU TOUVET detient toujours actuellement le reccord de france des declarations de deces ???. pourquoi ??? meme a mon epoque,on y mourrait tous les jours. je regrete beaucoup que les ames de tous ces pauvres gens ne soient pas restees là. car,ces lieus seraient a l’evidence beaucoup moins saccages. ce scandale m’affecte tres profondement....... *****vincent*****

Soutenir par un don