« Rencontres autour du droit de vote des étrangers »

jeudi 1er juillet 2010

En France, un peu plus de vingt communes comptent un conseil consultatif des étrangers au sein de leur municipalité. C’est le cas d’Angers, Aubervilliers, Bordeaux, Cachan, Clichy-la-Garenne, Creil, Grenoble, Les Ulis, L’Haÿs-les-Roses, Lille, Lyon, Mulhouse, Nantes, Paris, Paris 11, Paris 19, Saint-Denis, Sarcelles, Strasbourg, Toulouse, Trélazé et Roubaix. Les 28 et 29 mai 2010, Grenoble accueillait les 12e rencontres de la démocratie locale organisées par l’ADELS (Association pour la Démocratie et l’Education Locale et Sociale). Parmi la multitude de rencontres, une matinée était consacrée à la question du droit de vote des étrangers. Autour de la table, étaient présents de nombreux représentants de conseils consultatifs. Au programme : discuter des différents conseils consultatifs et aborder des propositions pour mettre en place le droit de vote et d’éligibilité des étrangers en France.
Tour d’horizon non exhaustif de cette matinée, avec, entre autres, Alima Boumediene-Thiery, sénatrice des Verts ; Jaime Alberto Perez, membre fondateur du Conseil Consultatif des Résidents Etrangers Grenoblois ; Pierre Genest, du collectif national Votation Citoyenne ; Mohamed Ben Saïd, de la fédération des Tunisiens pour une citoyenneté des deux rives ; Vincent Comparat, de l’ADELS.

MP3 - 17.5 Mo
rencontres_droit_de_vote

Soutenir par un don