Refuges de montagne : entre passion et inquiétudes

samedi 26 avril 2008 par Radio-Grésivaudan

Refuges de montagne : entre passion et inquiétudes

Ils font partis de notre paysage montagnard, de notre patrimoine, ils existent depuis des siècles, pourtant leur avenir soulève quelques interrogations. Moins de randonneurs dans les montagnes, des nuitées en refuge parfois un peu trop chères, et des Français qui bougent moins. Le mélange est détonnant et peut-être inquiétant.
Quel avenir pour les refuges ? entre normes de sécurité à respecter et des compétences plus importantes pour les gardiens, les refuges pourraient bien connaître des lendemains difficiles.
Quel avenir pour les refuges ? c’était un des thèmes qui a été abordé sur le SAM, le salon de l’aménagement de la montagne. Il a fermé ses portes vendredi soir à Alpexpo à Grenoble.

Avec
Michel Rouffet, chargé du pôle aménagement touristique en montagne à l’ODIT, observatoire développement ingéniérie touristique.
Philippe Lantelme, président du syndicat national des gardiens de refuges, et gardien de refuge dans le Maljasset, dans les Alpes de Haute Provence.
Jean-Claude Armand, gardien de refuge dans la vallée de Valgaudemar, dans le massif des Ecrins.


Les refuges de montagne