Que ton aliment soit ta première médecine !!

jeudi 29 novembre 2018 par Radio-Grésivaudan

Que ton aliment soit ta première médecine !! :
avec :Marie-Hélène Vallier – Docteur en Pharmacie, Diplomée de la faculté de Pharmaçie de Dijon en "Nutrition et Micronutrition appliquée aux pathologies"

Nutritionniste, diplômée de la faculté de Dijon en nutrition et micronutrition, je connais parfaitement les effets secondaires de vos traitements, le métabolisme des différents nutriments dans l’organisme et la biochimie du corps.
- Perte de poids de façon durable, sans déséquilibre et sans régime trop strict.
- Apprentissage de la nutrition santé pour prévenir les pathologies.
- Connaitre les règles de base en nutrition.
- Apporter aux personnes diabétiques une aide efficace grâce à la micronutrition
- Prévenir les risques cardiovasculaires
- Combattre vos troubles de l’humeur ou du sommeil de façon naturelle, et ainsi diminuer les traitements hypnotiques source d’accoutumance et troubles de la mémoire

Thème autour du Métier de Pharmacien au quotidien, mais aussi dans l’accompagnement des malades dans le traitement de la maladie dont l’objectif serait de rendre mieux efficace le protocole thérapeutique dans sa globalité.

Le métier de pharmacien se repositionne-il vers davantage d’accompagnement patient ?
Le pharmacien a une place essentielle en complément de celle du médecin. Formé et compétent, il est le professionnel de santé de premier recours pour le patient. Au cœur de l’écosystème de santé, il est le point de rencontre entre l’information de santé et le patient. Lui octroyer de nouvelles compétences et élargir son offre de services pourra donc permettre d’améliorer le soin sur le territoire.
 
Le pharmacien n’est plus au point d’arrivée du parcours de soin mais au carrefour giratoire. Il devient un acteur de proximité de l’expérience du patient et pourrait devenir un véritable coach de la santé dans les années à venir. 

Comment le pharmacien intervient-il aujourd’hui dans le parcours de soin du patient ?
Le pharmacien est il un interlocuteur qui rassure ?, est-il compétent pour prendre en charge le patient qui vient le voir à l’officine et si oui, comment organiser cette prise en charge ?
Le rôle du pharmacien est- il renforcé dans sa fonction de conseil, d’aide au bon usage du médicament, d’offre de services de soins supplémentaires et d’aide à l’éducation thérapeutique du patient ?

IMG/mp3/comment_se_maintenir_en_bonne_sante_2018-11-30-2.mp3
télécharger

Soutenir par un don