Pierre Degueurce

lundi 27 mai 2013 par Radio-Grésivaudan

Né le 7 septembre 1922 à Montceau-les-mines, d’un père travaillant en surface aux mines et d’une mère très pieuse qui a orienté toute sa famille vers le sacerdoce, Pierre Degueurce, comme les autres, entre au séminaire à l’age de 12 ans, pour s’en "échapper" à vélo, bien déterminé à retrouver sa liberté, et à aider aussi ses parents, en temps de guerre. Il se marie en 1946, et c’est à Domène qu’il s’installera d’abord avec sa femme, fabricant des rivets dans une usine pour les casseroles Tournus, les trains et les bateaux. En 1957, avec très peu de moyen il s’installe enfin à St Hilaire du Touvet où il est immédiatement embauché aux sanatoriums de Rocheplane. C’est là que, pour éviter lors d’une dispute d’avoir un geste malheureux avec le marteau qu’il tenait à la main, il frappe sur un cailloux et se découvre soudain...sculpteur. Il trouvera son bonheur dans la pratique artistique, peignant aussi plus de 480 tableaux qui occupent encore aujourd’hui de nombreux recoins dans la maison puisque le but n’était pas d’en faire un commerce. Il est une figure du plateau des Petites Roches et du Grésivaudan, connu aussi pour la découverte en compagnie de son fils, de pierres à cupules (des petites coupes, parfois en grand nombre) dont on s’interroge encore sur leur fonction et qui pourrait dater du néolithique, dont une orne la pelouse le long de l’église de St Hilaire du Touvet.


ecouter l’invité

Soutenir par un don