"téléphone portable : comment se protéger"

vendredi 20 avril 2007 par Radio-Grésivaudan

"téléphone portable : comment se protéger" d’ Annie Lobé paru aux éditions santé publique

le livre :
Le portable, c’est pratique, mais c’est dangereux. Comme l’amiante, sauf que nous y sommes toutes et tous exposés. Car un portable en veille émet en permanence des ondes imperceptibles qui traversent la peau et viennent modifier le fonctionnement de nos cellules. Et les micro-ondes émises par les portables sont mêmes capables de passer au travers des murs.
Ceux qui se croient à l’abri parce qu’ils ne s’en servent "presque pas" sont donc tout autant concernés que les "accros". Et que ceux qui "ne peuvent pas travailler sans" leur portable.
Quelle durée de communication ne pas dépasser ? Faut-il utiliser une oreillette ou un kit mains-libres sans fil ? Les "protections" collées sur les appareils sont-elles efficaces ? Comment se protéger en cas d’usage professionnel ? Les autres appareils sans fil sont-ils sans risques ?
Ceux qui veulent agir pour préserver leur santé et celle de leur entourage trouveront dans ce livre d’utiles conseils basés sur des faits scientifiquement prouvés et sur une enquête minutieuse.

l’auteur : Journaliste d’investigation scientifique, Annie Lobé enquête depuis 2001 sur la téléphonie mobile. Ses articles ont été publiés dans Sciences et Avenir, Notre Temps, Questions de femmes, Le Généraliste, Village Magazine, Nexus, Monsieur et Tribune Santé.


forum

  • "téléphone portable : comment se protéger"
    25 avril 2008

    (j’ai 60 ans, veuve et peu consommatrice)je suis scandalisée de ce que je viens de lire. Je viens de recevoir un texto qui me dit : alors qu’est-ce tu fais tu devais me rappeler j’attends ton appel au 0899 78 48 27. j’ai fait ce n° du fixe de mon bureau et je suis tombée sur une bande enregistrée qui dit que ce n° est interdit au mineur. Si ce message est envoyé à tous les gamins qui ne peuvent plus se passer de ce mode de communication combien vont tom ber dans le piége . Je ne sais pas qui prévenir car on ne conniat pas l’expéditeur merci si vous pouvez agir Mme EVRARD

    • "téléphone portable : comment se protéger"
      2 mai 2008, par OED pour APURSETAP

      Cher Madame, je repasse par hasard sur ce site et je lis votre message. Effectivement je viens d’appeler ce numéro et il est interdit aux mineurs. Mais on ne peut pas faire grand chose pour empêcher l’intrusion dans la vie privée des gens. Et ce n’est qu’un début. Avec les puces RFID, bientôt l’être humain aura perdu sa liberté et sera suivi et mené à la guise d’une technologie sans scrupule. Qu’on arrête d’équiper les jeunes de moins de 18 ans de portables et le problème des appels de site X seront réglés ! Mais vous savez, avec Internet, les images non désirées qui circulent font des dégâts sur la santé mentale des enfants.

      OED

  • SE PROTEGER DE LA TECHNOLOGIE SANS FIL !
    23 avril 2007, par OLIVIER ESCAVI DARANC APURSETAP

    Il n’y avait qu’un seul moyen pour se protéger de la technologie sans fil, c’est qu’elle ne voit jamais le jour ! Et le seul moyen de se protéger d’un portable est de ne pas en avoir, ensuite pour se protéger de celui des autres est une histoire insoluble

    A partir de maintenant, croire que l’on peut aller en arrière est une utopie totale. L’homme meurt et va mourir à cause des ondes électromagnétiques comme il meurt à cause du tabac, 66.000 morts par an, de l’alcool, 45.000 morts par an, de l’amiante et de toutes les pollutions organisées au nom de l’argent roi !

    Malgré le "ridicule" de notre bataille (face aux 240 millions de téléphones portables qui viennent d’être vendus dans le monde au cours du premier trimestre 2007), un grand nombre de personnes continue à se battre et le fait totalement bénévolement en allant sur le terrain, en distribuant au porte à porte des informations sous forme de tract. Ce sont des milliers de personnes qui sont mises au courant tous les ans, à titre gratuit. Des blogs sont créés sur Internet toujours dans le cadre de l’information, et comme ces blogs sont "faussement)gratuits, des publicités de produits anti-ondes viennent se coller sur nos pages. Et là aussi, il faut lutter contre tous ces charlatans qui profitent de notre travail de bénévoles pour gagner de l’argent sur notre dos.

    Pour exemple un site qui reprend le Blog de notre association nationale et se sert des enregistrements audios de riverains d’antennes que nous avons effectués,(dont une partie, enregistrés spécialement dans le cadre du procès d’Annie Lobé) pour faire peur aux gens et les contraindre à acheter leur camelote. Alors que notre but n’est pas celui-là. Nous n’avons rien à vendre, simplement à donner de l’information. Tout est magouille, tout est manipulation...tout est écoeurant...

    Un livre gratuit à lire : http://www.ablis-pylones.org/Documents/Medecins/DrJeanPiletteAntennesTelephonieMobileTechnologiesSansFilEtSante.pdf

    Président : Olivier Escavi Daranc

    Association nationale APURSETAP

    http://associationnationaleapursetap.centerblog.net Alerter Prévenir Urgences Réagir Sauver ET Autres Projets

    08 71 21 66 42

    • SE PROTEGER DE LA TECHNOLOGIE SANS FIL !
      24 avril 2007, par APURSETAP OLIVIER ESCAVI DARANC

      Soyons précis : 256,4 millions de portables vendus dans le monde au premier trimestre 2007.

      Et pour continuer notre première intervention, parlons un peu de cette bataille sans fin. A Brest, nous sommes peut-être 3 personnes (et encore) sur plus de 200.000 habitants à arrêter les gens dans la rue comme le font "les Mormons" pour apporter la bonne parole...distribution de tracts, discussion directe avec les jeunes qui sont les plus à l’écoute d’ailleurs, par rapport au fougueux trentenaire ou quadragénaire ! Tout cela en espérant que la personne avertie en avertira une autre...Et ça c’est en étant optimiste, car même avec un appareil qui montre la pollution électromagnétique, des familles chez lesquelles nous nous sommes rendus de 2001 à 2006 ont, pour la plupart, gardé leur WIFI, leur DECT, leurs portables et n’ont rien changé à leurs habitudes tout en continuant à se plaindre de maux de tête et de fatigue !!!

      Concernant les antennes relais, de plus en plus de riverains qui avaient décidé de se battre, nous demandent de ne plus faire de bruit autour du problème des ondes électromagnétiques, car ils veulent vendre leur maison ou leur appartement...Mais à qui ?

      A un jeune couple avec enfants ? A un couple de personnes à la retraite ? Où est la morale là dedans ?

      Et cette mère de famille de Paris dans le cinquième arrondissement qui n’a pas d’autres solutions que d’attaquer en justice ses voisins de l’immeuble d’à côté car ils ont installé le WIFI derrière le mur de la chambre de ses enfants, enfants qui se réveillent depuis avec des maux de tête épouvantables.

      A Brest, comme nulle part ailleurs nous nous trouvons souvent face à des personnes très bien informées sur les ondes, puisque le technopole de Plouzané abrite des entreprises de pointe concernant la téléphonie, les radars...les gens savent et se taisent...parce qu’ils ont un boulot...comme dans les HLM, les locataires ne se sentent pas bien, mais très souvent ils ont eu des difficultés à obtenir un logement alors ils se taisent...pendant que les cadres de tout ce joli monde habitent sur le littoral ou dans des appartements de luxe à l’abri de cette technologie honteuse et odieuse.

      La force des industriels c’est leur argent et la rapidité à laquelle ils abrutissent la population qui n’a même plus le réflexe de bouger le petit doigt, prise dans le tourbillon de la nouveauté des produits proposés.

      Leur seule faiblesse est que dans 30 ans on en sera à 50.000 morts ou plus par an pour la seule France, en sachant que les morts sont déjà là...mais où ? Il va falloir les comptabiliser, comme pour l’alcool et le tabac...et pour cela il va falloir des études, ces études qui, bien étalée dans le temps avec des résulats toujours aussi peu francs, vont permettre à cette industrie de continuer à vendre...

      Notre force ? Nos convictions.

      Nos faiblesses ? Inquantifiables...comme le ridicule de nos actions par rapport à la réalité. Et ça, il faut en être conscient pour éviter de croire que nous, combattants, sommes les élus d’un peuple qui n’attend que nous pour continuer à vivre. Les morts seront là...quoi qu’on fasse...

      Président : Olivier Escavi Daranc

      Association nationale APURSETAP http://associationnationaleapursetap.centerblog.net Alerter Prévenir Urgences Réagir Sauver ET Autres Projets

      08 71 21 66 42

      • SE PROTEGER DE LA TECHNOLOGIE SANS FIL !
        13 janvier 2008

        Bonjour,

        une petite remarque, toutefois, sur votre discours : en quoi les cadres sont-il à l’abris sur le littoral ? il me semble que la couverture gsm est partout... en bref je ne voit pas ce que vient faire cette remarque comme quoi c’est les pauvres qui trinquent et les riches sont les grands méchants (j’exagère bien sûr).

        ça décrédibilise un peu le discours.

        • SE PROTEGER DE LA TECHNOLOGIE SANS FIL !
          18 février 2008, par APURSETAP

          Bonjour,

          J’ai pris un raccourci pour expliquer que certains cadres de cet organisme vivaient tranquillement en bord de littoral, bien loin d’une pollution électromagnétique outrancière, se souciant peu de leurs congénères, alors que les gens des habitations à loyers modérés étaient au beau milieu d’un véritable brouillard électromagnétique. Car si, effectivement, le territoire est couvert au niveau du GSM et UMTS, le niveau d’exposition est bien différent dans un logement HLM qui est bombardé de tous les côtés par des antennes placées sur les tours, et une villa qui se trouve dans une vallée en bord de mer à un kilomètre de la première antenne relais. (D’où le rapport pauvres-riches)

          Mais ce n’était pas le principal de mon intervention, vous l’aurez compris. Je n’en veux pas aux cadres, sauf à certains dirigeants HLM qui refusent d’écouter la détresse de leurs locataires concernant les problèmes liés à la technologie sans fil, puisque, malheureusement, ils se fient uniquement aux textes en vigueur au lieu d’aller plus lojn dans la réflexion.

          (Concernant Brest, Si vous voyez les échanges de courriers, vous seriez sidéré !)

          OED pour APURSETAP

          http://associationnationaleapursetap.centerblog.net