Murielle Savigny

mardi 27 novembre 2012 par Radio-Grésivaudan

Née en 1955 à Caen de parents enseignants, et fille ainée d’une fratrie de cinq enfants ; c’est en 1974 que Muriel qui ne s’appelle pas encore Savigny débute des études de médecine et s’engage parallèlement au Secours Catholique. Elle poursuit sa médecine à Angers après son mariage avec François Savigny, en 1977. Elle participera à la création d’une Antenne SOS Amitié sur Angers. Départ pour Tunis en 1980, et stage de dernière année à H.P. Manouba.
Après le retour en France, l’installation à Lumbin, la naissance de trois enfants, la création par François d’Entreprises, une société innovante en matière de matériel d’escalade et, encore divers engagements : école de musique, parents d’élèves...c’est finalement en 1988 l’achat du château à l’abandon de Montalieu et sa réfection en famille pour y organiser en créant l’association Passages, de nombreuses manifestations culturelles, spectacles, expositions...Elle rencontre et s’investit auprès d’Antoine Choplin dans le festival communes en scène, devenu depuis l’Arpenteur.
Malgré différentes expériences professionnelles autour de la psychiatrie, ouverture d’un cabinet, travail en IME, vente d’Entreprises et le choc de la destruction du château en 2004, son engagement continue avec la mise en place d’une université politique, son élection au conseil municipal de Ste Marie d’Alloix, sa participation au conseil de développement (dont elle démissionne pour éviter d’être juge et partie en tant que conseillère)...
En 2009 le château réouvre enfin, accueille des expositions et propose séminaires et mariages.
En 2010, elle découvre le Tango argentin et poursuit différents engagements professionnels...

 


ecouter l’invité

Soutenir par un don