Montagne et spiritualité

lundi 30 janvier 2012 par Radio-Grésivaudan

Certains lieux de retraite en montagne furent et sont encore,par certaines congrégations religieuses, qualifiées de « désert ». Un terme qui évoque bien sûr le calme et la paix intérieure que viennent rechercher les moins moniales et autres ermites. Mais ce terme évocateur est né dans le désert, le vrai, celui des paysages orientaux où sont nées les trois religions du Livre.

Quoi qu’il en soit, les monts et montagnes, s’ils furent le siège sacré des divinités les plus anciennes, virent s’établir, dans le monde entier de nombreuses confréries et communautés religieuses. Des communautés persécutées pour y trouver refuge, des communautés guerrières pour y fonder des temples plus ou moins fortifiés, des communautés paysannes, pour y trouver des terres, des forêts, des paturages. L’isolement y est souvent tout relatif et jamais on y est affranchi des réalités sociales, économiques, politiques.

Colloque co-organisée par la revue l’Alpe, n°53 : Dans l’intimité des monastères

Avec : http://www.lalpe.com

Bruno Rotival, photographe ; http://bruno.rotival.pagesperso-orange.fr/
Fabrice Mouthon, maître de conférences en Histoire médiévale à l’Université de Savoie
Catherine Santschi, docteur en Histoire.
Fabienne Jagou, Ecole Française d’Extrême Orient.
Isabelle Charleux, chargée de recherches au CNRS.
Frère Jean-Pierre de l’abbaye Notre Dame de Tamié, partenaire du DIM, Dialogue Inter- religieux Monastique.


ecouter l’emission