Mieux Vivre et bien vieillir en EHPAD

mercredi 13 juin 2018 par Radio-Grésivaudan

Le thème que nous souhaitons aborder s’articule autour de l’accompagnement des personnes âgées en EHPAD notamment concernant les soins associés aux traitements de la maladie qui ont pour objectif de rendre mieux efficace le protocole thérapeutique.

Cette démarche s’oriente aussi vers les aidants et accompagnateurs, notamment le personnel soignant pour que le moment du travail soit un moment d’épanouissement et de réussite et pour y parvenir, il s’agit de réapprendre à vivre et exercer dans le bien-être en toute simplicité.

Avec : 4 invités :

- Colette JAY - Directrice de l’EHPAD « Villa du Rozat » 38330 Saint-Ismier :
57 ans, mariée, maman de deux grands enfants et grand-mère de trois adorables bambins. Elle travaille dans l’EHPAD la VILLA DU ROZAT depuis son ouverture en juin 1991 et occupe le poste de direction depuis le 31 juillet 2000.
De formation droit et comptabilité, elle a d’abord travaillé en réassurances puis dans un groupe de retraite et prévoyance. Quand elle a eu connaissance du projet de maison de retraite à St Ismier, elle a postulé pour un emploi administratif en lien avec la comptabilité et c’est ainsi qu’elle a occupé pendant 9 ans un poste de secrétaire comptable puis d’adjoint de direction. Ce choix professionnel a été guidé par son attrait pour les personnes âgées. C’est un public auprès duquel elle se sens bien, elle s’est toujours sentie bien puisque adolescente déjà elle fréquentais régulièrement le club du 3ème âge de ma commune, participant aux kermesses, aux tournois de belote et même aux sorties….

Elle a la chance de diriger un EHPAD à taille humaine (51 résidents) dans lequel la diversité des tâches qui m’incombent ne saurait laisser de place à l’habitude ou à la lassitude.

Aujourd’hui elle travaille à 40% dans le cadre d’un temps partiel thérapeutique et est aidée par une collègue directrice à mi-temps. L’équipe administrative (2 personnes à temps plein) qu’elle a constituée et formée est pleinement opérationnelle et elle sais pouvoir compter sur elle. Ils sont 32 salariés de l’Association Vivre son Age à Saint-Ismier, association loi de 1901 qui gère l’établissement depuis son ouverture, pour prendre soin des personnes qui nous sont confiées. La quasi-totalité de l’équipe est formée à l’approche Carpe Diem, les derniers arrivés intégrant la formation au fur et à mesure de sa programmation.

- Pascal LE FLEM Directeur de l’EHPAD Foyer Notre-Dame 73800 Les Marches :
61 ans, titulaire d’une maîtrise en droit ; il a suivi la formation d’Inspecteur DDASS à l’Ecole Nationale de la Santé Publique à RENNES. A été Inspecteur DDASS en Haute-Marne puis en Côte d’Or , avant d’occuper un premier poste de directeur de Maison de retraite dans l’ALLIER, pendant 12 ans, à BOURBON L’ARCHAMBAULT ; cet établissement était géré par l’Association Santé et Bien-être, dont le siège est à LYON.
Depuis juillet 1996 il est Directeur de l’EHPAD Foyer Notre-Dame aux MARCHES(Savoie) ; c’est un établissement de 90 lits, propriété d’une Congrégation Religieuse, la Compagnie des Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul , géré également par l’Association Santé et Bien-Etre ; cet EHPAD est installé dans un lieu historique, le Château des Marches (ancien orphelinat).
L’établissement est en complète restructuration, avec rénovation et agrandissement des toutes les chambres, réparties dans 4 bâtiments différents ; Il dispose d’une Unité Protégée de 13 chambres, et d’un secteur « Handicapés Vieillissants » de 18 places.
Tous les salariés sont formés à la méthodologie de soins appelée « Humanitude », qui est une approche non médicamenteuse basée sur le regard, la parole , le toucher et la verticalité ; nous nous dirigeons vers le label « Humanitude »qui est le premier label de bientraitance existant en France ; nous devons répondre à de très nombreux critères, qui constituent à la fois une démarche d’amélioration de la qualité mais aussi un outil commun de management.

- Luc CLOUET - Proviseur du lycée Louis Armand 73000 CHAMBERY

Situé sur les hauteurs de Chambéry, le lycée Louis Armand, entièrement rénové, offre un cadre de vie agréable et des locaux de qualité. Les nombreuses salles et les plateaux techniques sont spacieux et dotés d’équipements modernes adaptés aux différentes filières. Le vaste internat, situé à proximité, offre aux jeunes une solution d’hébergement et des conditions de travail personnel très positives. Cet établissement offre aux jeunes des formations très diverses leur permettant de trouver la voie d’une réussite scolaire et d’une insertion professionnelle.

Le lycée général et technologique prépare aux Baccalauréats généraux et technologiques…
Le lycée professionnel propose des formations dans le domaine de :
° La conduite routière,
° La réparation automobile,
° La carrosserie,
° La transformation industrielle,
° La santé et l’aide aux personnes.

L’ensemble du personnel est mobilisé, avec le concours des autorités académiques, des collectivités locales, de la Région Rhône-Alpes et des partenaires du monde économique, pour accompagner chaque lycéen, stimuler son envie d’apprendre et lui permettre de nourrir une saine ambition. Cela se traduit par des mesures d’accompagnement personnalisé et de soutien, par une pédagogie s’appuyant sur de nombreux projets d’ouverture sur le monde social, culturel, professionnel et sportif, par des offres de formation en phase avec les besoins actuels.

Le site de nos lycées a pour ambition de vous faire découvrir et connaître cette diversité et cette richesse. Je souhaite que vous trouviez dans nos pages les réponses à vos attentes et aussi du plaisir à les parcourir. Lien : http://www.lycee-louis-armand.com/

D’année en année, notre lycée met son honneur à mériter le nom qu’il porte, celui d’un grand visionnaire qui a su bâtir des projets sur l’avenir.

- Bernard Michon Vice-président du Grésivaudan à la solidarité et à la cohésion sociale au conseil départemental de l’Isère et maire de 38420 Revel

emission 1
IMG/mp3/comment_se_maintenir_en_bonne_sante_2018_06_14-epadh_partie_1-pad-2.mp3
télécharger

Pendant les deux émissions, nous avons abordé  :

- Les nouvelles mesures que le gouvernement met place…

- Les solutions en matière d’accompagnement afin de facilité le mieux vivre et le bien vieillir en EHPAD…

- Développer des dispositifs d’accompagnement proposés par des thérapeutes

- Proposer divers soins de support. Favoriser la démarche de pouvoir offrir des activités dans un premier temps à titre gracieux aux résidents qui en font la demande.

L’idée de permettre à toutes personnes d’accéder aux pratiques visant à favoriser l’autonomie des résidents en EHPAD, mais aussi à soulager les douleurs physiques, mais aussi mentales

Comme l’Association AGARO Grenoble qui accompagne les patients atteints de cancer, ces activités pourraient être assurées par des professionnels formés à l’écoute.

- Mettre en place un groupe d’écoute et partage pour développer les thérapies pour qu’elles se croisent bien avec la démarche de l’accompagnement du grand âge en EHPAD, mais aussi pour rendre mieux efficace le protocole médical notamment pour les maladies telles que Alzheimer et Parkinson.

- Donner du sens et faire vivre les projets existants portés par des EHPAD comme : « Vivre et vieillir debout même en EHPAD », approche non médicamenteuse l’Humanitude

- Les professionnels de l’aide, des soins, de la vie sociale et culturelle veulent eux-aussi être acteurs de l’accompagnement qu’ils proposent. Il leur faut du temps, de la disponibilité, des compétences particulières face aux maladies neurodégénératives notamment.

emission 2
IMG/mp3/comment_se_maintenir_en_bonne_sante_2018_06_28.mp3
télécharger

Soutenir par un don