Le choix du scrutin alternatif

vendredi 17 mars 2017 par manon

Partout en France, il sera bientôt temps d’aller déposer un bulletin dans l’urne à l’occasion des présidentielles.
A Crolles, ce premier tour des présidentielles ne sera pas tout à fait comme les autres. Pour cette occasion, des personnes issues de l’association Ecocitoyens du Grésivaudan ou bien encore des Samedis Citoyens Crollois se sont réunies dans l’idée de tester à Crolles des modes de scrutins alternatifs.
Dans un contexte où le scrutin majoritaire à deux tours est fortement décrié, ces citoyens ont fait appel à une équipe de recherche du CNRS pour tester dans des bureaux de vote prévus à cet effet différents modes de scrutin. Le projet est officiellement soutenu par les mairies de Crolles et d’Allevard les Bains où se dérouleront les expérimentations de scrutins alternatifs le 23 avril prochain.
Guillaume Brousseau est un simple citoyen, il est l’un de ceux qui ont rendu possible cette expérimentation à Crolles.

Les organisateurs estiment avoir besoin d’une centaine de bénévoles pour assurer dans de bonnes conditions cette expérimentation. Plus d’informations sur la page Facebook Votaction2017.

Avec :
Antoinette Baujard, maître de conférences en économie à Saint Etienne, qui dirige l’équipe du CNRS
Annick Laruelle, chercheuse à l’université du Pays Basque en Espagne
Guillaume Brousseau, Samedi Citoyens Crolles
Alain Mittelberger, Ecocitoyens du Grésivaudan, cofondateur de L’Ecofestival

IMG/mp3/dossier_scrutins_alternatifs_2017_03_18.mp3
télécharger

Soutenir par un don