Le Logement Social en Gresivaudan

samedi 8 décembre 2007 par Radio-Grésivaudan

Le Logement Social en Gresivaudan.

Souvent est fait le reproche à certaines communes du pays de ne pas avoir leur vingt pour cent de logements sociaux.
Il faut savoir que peu de villages ou villes sont obligés de respecter ce quota. Seules les communes qui sont dans la continuité de l’agglomération grenobloise sont soumises à la loi S.R.U et donc contraintes sous peine de sanctions financières à atteindre ce plafond.
Pourtant le Pays du Grésivaudan est sans doute plus à jour que sa voisine la Metro.
Véritable volonté politique des élus depuis longue date ou désintérêt total expliquent en partie la production de logements sociaux.
Le prix du foncier et la viabilité économique des projets sont bien sur le nerf de la guerre mais la bataille que mènent certains résidents contre l’implantation prêt de chez eux de logement social est aussi un frein. Les bailleurs sociaux doivent aujourd’hui faire face à toutes ces problématiques pour mener à bien leur mission.
Éviter les ghettos, favoriser la mixité sociale et assurer un suivi intelligent des zones sensibles sont trois points sur lesquels nous avons tous à jouer un rôle.

avec
Georges Bescher, Maire de la Terrasse.
Bernard Bourgeois, militant d’Un toit Pour Tous, UTPT.
Marie-Jeanne Eymery, permanente à la CLCV Consommation Logement et Cadre de Vie.
Chantal Morineaux, animatrice du Secours Catholique Isère.
Sébastien Lota, du Pôle Territoires et Solidarité.
Charles Bich, Maire de Pontcharra.