La vie locale

Samedi 11h à 12h30 ( rediffusion dimanche 11h)

samedi 27 mai 2017 par Radio-Grésivaudan

La Vie Locale du 27 et 28 mai
Les sujets
Parlons-en : conséquences d’une vie à la rue
Dictatures sud américaines : négationnisme des Etats ?
Fin du projet Ecopla SCOP, CUKI s’implante dans le Grésivaudan

Le dossier  : GR 738

L’invité de la semaine  : Charlène Nicolay, fondatrice de Mangeurs en transition

AU SOMMAIRE :

Les sujets :
Parlons-en : conséquences d’une vie à la rue
Dictatures sud américaines : négationnisme des Etats ?
Fin du projet Ecopla SCOP, CUKI s’implante dans le Grésivaudan
HLe dossier : GR 738
L’invité de la semaine : Charlène Nicolay, fondatrice de Mangeurs en transition

LA VIE LOCALE

Les sujets


- Parlons-en : conséquences d’une vie à la rue

IElefParlons-enUne école démocratique, inspirée du modèle Sudbury, devait ouvrir ses portes le 17 avril dernier. Malheureusement l’école du Grésivaudan n’a pu faire sa rentrée faute de locaux adaptés. Pourtant le monastère Notre Dame des Petites Roches avait donné son accord pour un bail de 15 mois avec option d’achat. A seulement quelques jours de l’ouverture, les termes du contrat avaient changé. Une vraie déception pour Delphine Brotte et Yann Dubus, tous deux à l’origine du projet de l’Ecole du Grésivaudan.
Avec :
Delphine Brotte et Yann Dubus, membres de l’équipe de l’Ecole du Grésivaudan
 

Pour l’avant dernier Parlons-en avant la pause de l’été, le thème choisi a permis aux participants de s’exprimer sur un thème vaste : les conséquences d’une vie à la rue. Vaste question donc, pour les sans abris présents et les professionnels de diverses associations de Grenoble. Apache a connu la rue, et c’est à chaque Parlons-en, l’occasion pour lui de prendre la parole, avec sa bonne humeur habituelle.

Avec : 
Nicolas Lepers, dit Apache, ancien de la rue, bénévole pair chez Totem, Point d’Eau , vice président de L’Arche de la Nouvelle Chance, et membre du Parlons-en
Claire, du Parlons-en

IMG/mp3/lvl_sjt_2017_05_27_parlons_en_mai.mp3
télécharger

- Dictatures sud américaines : négationnisme des Etats ?

Le collectif mémoire vérité et justice s’est réuni vendredi dernier pour dénoncer le recul des droits de l’homme dans certains pays d’Amérique du Sud. Qu’elles soient argentine, brésilienne ou chilienne, les femmes que j’ai rencontrées ont toutes fui les dictatures et sont inquiètes aujourd’hui.
Le 10 mai dernier, 500 000 personnes ont défilé à Buenos Aires, contre l’impunité dont semblerait pouvoir bientôt profiter les anciens tortionnaires de la dictature de Videla. Alicia Lajmanovich revient sur l’inquiétude et la révolte qui anime la société civile argentine.

Avec :
Marie Isabelle Chenin, de l’association maison latina et membre du collectif Mémoire vérité justice
Alicia Lajmanovich, du collectif mémoire vérité et justice
Regina Trindade, du collectif mémoire vérité et justice et de l’association Lado Brasil
Jo Briant, du CIIP

IMG/mp3/lvl_sjt_2017_05_27_dictatures.mp3
télécharger

 

 - CUKI France s’installe dans le Grésivaudan

Vous le savez le feuilleton du projet d’Ecopla SCOP a pris fin dans une certaine indifférence. Pourtant le savoir-faire français de fabrication de barquettes aluminium va continuer à exister dans le Grésivaudan. C’est le 2 mai dernier à Paris que le ministère de l’économie et des finances l’a annoncé. Le groupe italien Cuki Cofresco aura donc sa filière française et installera son site sur la commune de la Terrasse. Pierre Béguery est le maire de Montbonnot Saint Martin mais aussi en charge des affaires économiques à la communauté de communes du Grésivaudan. Il se satisfait de cette bonne nouvelle pour l’emploi dans le territoire et revient sur l’échec du projet Ecopla SCOP ...

IMG/mp3/lvl_sjt_2017_05_27_cuki_france.mp3
télécharger

>

Le dossier de la semaine : GR 738

Vous connaissez peut être le GR 20 et le GR 5, qui traversent la Corse et les Alpes. Vous connaîtrez bientôt le GR 738. 738 comme 73 et 38 réunis, ces deux départements frontaliers qu’une petite rivière sépare, quelque part au dessus d’Arvillard. GR, ou Grande Randonnée. C’est un label homologué par la Fédération Française de Randonnée Pédestre. Autrefois à vocation économique, liaisons entre communautés, ces chemins reprennent souvent des voies ancestrales qui gardent en mémoire des histoires de douaniers, de contrebandiers, de pèlerins, de colporteurs, ou de bergers… En Belledonne, cela fait quelques années que l’on travaille pour l’obtention de cette marque déposée. C’est maintenant chose faite. On peut donc traverser entièrement ce massif, entre Vif et Aiguebelle.
Nous sommes partis en compagnie d’une petite troupe de baliseurs, avec l’objectif de peindre pierres et arbres des deux couleurs bien connues des randonneurs, le blanc et le rouge. Récit d’une journée haute en bonne humeur.

Avec :
Daniel Dupuis, président de l association belledonne sport nature
Bruno, de l’association tous à poële
Des baliseurs
  

 

 



 

-L’invité de la semaine : Charlène Nicolay, fondatrice de Mangeurs en transition  

Fondatrice de Mangeurs en transition, membre de TERO SCIC, membre de Solstice SCOP, agronome et passionnée de psychologie. Charlène Nicolay est spécialiste de la transition alimentaire. Elle travaille notamment auprès des collectivités en les aidant à associer tous les acteurs (agricoles, sociaux, économiques, culturels...) qui s’intéressent à l’alimentation. Mais aussi les habitants en intervenant au plus près des consommateurs et des commerçants. En fonction des besoins, d’autres professionnels sont susceptibles d’intervenir : diététicien, cuisinière formatrice, et spécialistes des circuits courts et des stratégies alimentaires locales.

Ingénieur agronome de formation, le développement rural est son domaine de prédilection. Le but est de comprendre les réactions des gens, comprendre l’abondance d’informations contradictoires sur le sujet. Avec 9 ans d’expérience au service des collectivités locales sur la création d’entreprises agricoles et rurales, elle vous conseille pour créer votre dispositif sur mesure, adapté à votre territoire et aux porteurs de projet. Sa connaissance des réseaux et des institutions de la création d’entreprise vous permet d’établir les partenariats utiles.

 

 


Soutenir par un don