L’exil

mercredi 15 juin 2016 par Radio-Grésivaudan

Cette émission est consacrée à l’exil, à celles et ceux qu’on appelle, migrants, réfugiés, demandeurs d’asiles, apatrides, sans papiers. Les médias et les politiques évoquent une crise migratoire en Europe sans précédent depuis la seconde guerre mondiale qui fragiliserait nos équilibres sociaux, économiques, alors que d’importants travaux scientifiques montrent que le million de migrants arrivés en 2015 ne représente que 0,2% de la population de l’UE, que ce même nombre pendant 50 ans suffirait à peine à combler le déficit démographique de l’UE, et qu’il n’y a aucun lien entre chômage et migration. 
Pour des raisons politiques, économiques, de guerre, mais aussi parce qu’on peut être victime de violences dues à son genre, son orientation sexuelle, sa religion, son origine, on habite de moins en moins le pays où l’on est né et où nos parents sont nés.
Les migrations choisies et réversibles sont rares, beaucoup d’entre elles sont forcées et définitives. En quittant son pays, sa langue, sa culture, ses attaches, en perdant sa citoyenneté, le migrant doit faire face à des difficultés financières, administratives, et d’exclusion sociale. Va t-il arriver jusqu’au pays souhaité ? Le pays d’accueil décide selon des critères qui lui sont propres si la personne est apte à retrouver une nouvelle citoyenneté. Il arrive que le migrant soit reconduit dans son pays . Si on reconnaît que toute personne humaine a le droit d’avoir des droits, comme l’a formulé Hannah Arendt, ne pas accorder l’existence légale à un migrant, quelque soit l’endroit où il se trouve, est une injustice profonde.
A Grenoble, comment la solidarité associative agit-elle pour accueillir et soutenir les migrants vers une nouvelle citoyenneté ?
Qu’en est-il du côté des migrants ? Comment vivent-ils ce choix difficile, courageux et complexe de la migration ? 
Enfin, du côté des artistes, comment témoignent-ils dans leur travail de ces drames humains ?

Pour en parler :
Patricia L’Ecolier, Co-Présidente de l’APARDAP (Association de parrainage républicain pour les demandeurs d’asile.)
Léonard et Régis : réfugiés Congolais – co auteurs d’un ouvrage collectif : « Avant l’exil, j’étais quelqu’un »
Jérome Ruillier : Auteur illustrateur de livres pour la jeunesse. Auteur de « L’Etrange » : roman graphique sur l’exil. Ouvrage accompagné de « l’Etrange sonore », création de Eve Grimbert, réalisatrice radiophonique.

IMG/mp3/des_gens_dans_la_vie_2016_06_23_migrants_pad.mp3
télécharger