L’ArTisterie

vendredi 3 février 2017 par manon

L’ArTisterie est un projet porté par les coopératives culturelles Tchookar et Dyade. Après une dizaine d’années de travail en commun, ces deux structures continuent de privilégier les complémentarités entre acteurs, les solidarités face aux contraintes et le renforcement de la place des artistes en tant que véritables créateurs de la plus-value culturelle et en tant qu’acteurs de la société. Aujourd’hui, elles renforcent encore leur collaboration par la création d’un pôle professionnel de production culturelle ancré dans l’économie sociale et ouvert sur le territoire ainsi qu’à d’autres partenaires.

L’ArTisterie est un lieu de fabrique culturelle. Il dispose d’espaces pour la création et pour l’accueil d’ateliers et d’événements culturels. On y trouve également des espaces de travail mutualisés, des bureaux pour le personnel administratif, des activités radiophoniques et graphiques, du spectacle vivant ainsi que des espaces de stockage pour le matériel artistique.
Par le biais de la location de l’Unité de Petite Fabrication et de La Fabrique, le lieu souhaite donner l’occasion à des artistes, des acteurs isolés et des petites structures de disposer d’un point d’appui pour leur pratique. Pour cela, le lieu propose d’accueillir des événements ponctuels de diffusion artistique ou de soirées à thème dans sa programmation : présentation de travaux à la fin d’une résidence, projection, conférence, plateau-radio, débat, etc.

L’ArTisterie est un lieu de rencontres, qui cherche à tisser des liens avec la population sur du long terme et à développer des partenariats avec les acteurs territoriaux. Par sa situation géographique, L’ArTisterie est disposée à la création de passerelles avec des structures et des acteurs dont l’implantation s’inscrit en dehors du quartier.

En proposant une programmation culturelle régulière, L’ArTisterie est ouverte à tous les publics et, particulièrement, aux habitants du territoire. Il en va de même des ateliers de médiation culturelle qui sensibilisent à une approche artistique spécifique et donnent des outils de compréhension d’une œuvre culturelle.

L’ArTisterie découle de la collaboration de sociétés coopératives fonctionnant en accord avec les principes fondamentaux de l’Économie Sociale et Solidaire : 1 homme = 1 voix, priorité de l’intérêt collectif, non lucrativité individuelle, des organes de décision démocratiques.
Dans une perspective de communication optimale, chaque structure et chaque individu peut prendre la parole et les projets sont ouverts vers l’extérieur. Le modèle de multisociétariat permet à chacun un pouvoir tout en garantissant une gestion efficace de la structure.

Le processus progressif d’intégration qui est aujourd’hui poursuivi entre Dyade et Tchookar à travers l’ArTisterie résulte d’une longue histoire d’amitié et de coopération entre les deux structures.

Cette coopération a débuté en 2002 avec l’accueil d’un membre de l’équipe de Dyade en stage à Tchookar dans le cadre d’une reconversion professionnelle vers les métiers du spectacle. Elle s’est poursuivie par la délégation à Tchookar de la comptabilité, de la gestion des payes et des déclarations sociales de Dyade (la comptabilité ayant été internalisée en 2010, avec un soutien technique de la part de Tchookar).
Les liens entre les deux structures se sont renforcés avec l’acquisition par Dyade de parts sociales de Tchookar, sa participation à son conseil de surveillance et l’élection du co-gérant de Tchookar comme vice-président de Dyade. Lors de la transformation de Dyade en SCIC SARL, Tchookar a également acquis des parts sociales de cette nouvelle coopérative.

La mutualisation des deux structures se renforce depuis octobre 2012 avec la création d’un emploi permanent mutualisé entre les deux structures, chargé de la fonction « gestion-administration ». L’objectif est de pouvoir optimiser la ressource gestion-administration pour les deux structures tout en créant un poste de travail cohérent, durable, correctement rémunéré et avec de réelles perspectives d’évolution. Cette mutualisation s’est effectuée selon une formule simple mais originale : un contrat de travail unique pour trois signataires, avec une obligation de solidarité, de complémentarité et de substituabilité des deux employeurs.

En novembre 2013, une mutualisation des locaux est mise en place. En effet, Tchookar quitte Gières pour intégrer les locaux de Dyade à Fontaine.
Depuis 2016, les deux structures ont emménagé dans de nouveaux locaux. C’est le projet de l’ArTisterie.

Dyade a été créée sous forme d’association en 2000 par des artistes et des militants sociaux et culturels qui éprouvaient le besoin de disposer d’un outil de production commun. L’association s’est développée autour de principes d’autogestion et de participation. Les productions culturelles de Dyade se distinguent par la diversité des formes – spectacles, disques, radio, créations graphiques – et des genres – jazz, musiques traditionnelles, chansons.
Depuis mai 2014, l’association Dyade Art & Développement devient la Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) Dyade.

Tchookar est une coopérative de talents créée par des artistes musiciens en 2000. Elle mutualise des moyens de gestion, d’administration et de production artistique et technique dans les domaines de la production phonographique, du spectacle vivant, de la prestation artistique et/ou technique ainsi que de l’audiovisuel.
Tchookar permet aux artistes de développer leurs projets artistiques au sein d’une structure économique stable.

IMG/mp3/lvl_invite_2017_02_04_l_artisterie.mp3
télécharger

Soutenir par un don