Journée patrimoniale Rive gauche du Grésivaudan

lundi 29 octobre 2012 par Radio-Grésivaudan

Le Grésivaudan s’est donné pour objectif de soutenir les actions culturelles d’intérêt communautaire en contribuant à la valorisation du patrimoine local et notamment : les projets de rénovation et de découverte de celui-ci par les acteurs culturels et patrimoniaux du territoire.

Le 18 octobre 2012 la communauté de commune proposait donc une matinée découverte de la rive gauche. Au programme visites commentées en bus et sur site. Au programme :

* l’espace Bergés à Villard-Bonnot
Aristide Bergès, Marie, sa femme, et leur fille Marguerite viennent habiter à proximité de la papeterie, construite sur le site d’un ancien moulin. La petite ferme du meunier accueille les trois membres de la famille. Les garçons, partis travailler ou étudier, viennent souvent passer quelques jours à Lancey. Face au manque de place et à la trop grande « simplicité » de la maison, un agrandissement est réalisé en 1898 auquel s’ajoute la création d’un hall d’honneur en 1902-1903. L’extension de l’habitation reflète les goûts des propriétaires et de l’époque, marqués par l’éclectisme et l’Art nouveau. Les travaux ont permis de valoriser la décoration intérieure d’origine, de restituer l’atmosphère originale du lieu et de faire découvrir une famille d’industriels, intéressée par les innovations techniques mais aussi par l’art. On doit aux héritiers de Bergès et à un petit groupe de convaincus regroupés en association l’idée première de développer un véritable musée de la houille blanche, à une époque où la notion de patrimoine industriel n’a encore que peu d’échos auprès du public. C’est aussi leur volonté qui a permis l’aboutissement d’un projet de musée porté par une institution territoriale. Le Conseil général de l’Isère devient propriétaire du site en 2000 et réalise dès lors le Musée de la Houille blanche.

* Le Champ Prés Froges pour son église et ses vitraux classés monuments historiques
L’église de l’ancien prieuré des chanoines réguliers de St Augustin, fondé vers 1100 par Hugues de Grenoble, conserve une structure de XIIème siècle, avec 2 chapiteaux romans, mais a été remaniée aux XVI et XVIIème siècle. Son principal intérêt réside dans un magnifique et rare vitrail, exécuté vers 1160-1170, de dimensions modestes le vitrail est composé de trois panneaux superposés constitués chacun d’un médaillon historié sur fond rouge, celui du haut représente l’Ascension, et celui du bas évoque la Pentecôte. Le vitrail de Champs pres froges

* Les Adrets et le monument des maquisards de la vallée
découvrir deux monuments (entre autres, il y’en a une vingtaine) dédiés aux combattants du Grésivaudan et plus particulièrement à la Cie Stéphane : cliquer ici et la maison du maquis

* La Combe de Lancey pour la visite de son Musée rural
installé dans les annexes du château, le musée rural "La Comba Autrafé" comprend 5 salles où sont exposés : outils agricoles, vieux métiers, objets domestiques, faune, géologie, documents, photos etc... le tout retraçant la vie d’autrefois dans un village de la montagne de Belledonne. Vous pourrez également découvrir le jardin et les terrasses du château et son point de vue admirable.

pour finir La visite s’est terminée par déjeuner à la Ferme de Belledonne.

Avec :
Jean Picchioni, chargé de la culture au Grésivaudan.
Remy Schoener, guide en l’église à Le Champ Prés Froges
Paul Perrou, créateur du Musée Rural.
Jean Bouvet, guide du Musée Rural.
Les acteurs culturels et patrimoniaux du territoire


ecouter le dossier

Soutenir par un don