Jeunes Migrants et Ecole.

jeudi 30 avril 2015 par Thomas courtade

La loi garantit l’inscription à l’école des jeunes migrants isolés sans regard sur leur situation administrative : « l’école est un droit pour tous les enfants résidant sur le territoire national quels que soient leur nationalité, leur statut migratoire ou leur parcours antérieur ». Mais ce droit est régulièrement bafoué. Depuis janvier, 80 mineurs dans cette situation ont monté un collectif au sein de l’Alliance Citoyenne de Grenoble pour interpeller les institutions afin de faire changer la situation. Une dizaine d’associations (Secours Catholique, Cimade, Diaconat Protestant, FSU, CNT-Education, UNL-Isère, Pacte civique, Pastorale des Migrants du diocèse de Grenoble-Vienne…) soutiennent le collectif.
Soutenu par l’Alliance Citoyenne, le collectif des Jeunes Migrants a tout fait pour rencontrer un adjoint de Madame FIS, la directrice d’académie, et lui remettre une lettre posant leurs demandes et les rendre publiques. Un vrai dialogue a été amorcé en ce 15 avril pour que la rencontre prévue le 21 avril n’en soit que plus concrete. Avec :

Pauline Diaz, de l’Alliance Citoyenne.
Dominique Leporati, Directeur Académique Adjoint.
Josué Misamu, porte parole de l’Alliance des jeunes migrants.
René et Junior, jeunes migrants.

IMG/mp3/lvl-dossier_2015_05_02_migrant_ecole.mp3
télécharger