Janine Vincens

mardi 25 mars 2014 par Radio-Grésivaudan

Janine Vincens à 53ans et est pharmacienne.
Mariée avec Didier Deplancke et ils ont 2 enfants : Tiana : 27 ans et Fabien : 24 ans
Meylannaise d’origine et elle eu la chance de connaître Paul Jargot alors qu’elle avais 20 ans... Arrivez à Crolles en 1987 où ils resteront 3 ans,
elle deviens alors présidente de la crèche parentale "les petits lutins". Une expérience inoubliable pour elle.
Toujours proche de Paul Jargot, alors maire de Crolles, Ils se retrouvons dans des actions communes comme les manifestations pour la déviation et la gratuité de l’autoroute. Déjà fortement engagée dans la vie politique et associative, elle participe activement au Mouvement de la Paix.
En 1990, c’est un tournant Géographique, elle déménage à Pont de Claix pour tenir une pharmacie pendant 22ans. Mais Crolles reste présent et ils font construire une maison ce qui leur permet de revenir sur Crolles, commune attachante s’il en est... en 1998.
Suite à des rencontres du hasard, ils font notre premier voyage au Cameroun en 2001 avec nos enfants... Ce fut un choc ! Choc de civilisations, de culture, de relations humaines ... et bien sûr choc sur la pauvreté des gens et leur courage dans un pays aussi riche !
Alors ils décident en famille, avec nos enfants, que la construction d’un travail sur le Cameroun sera un projet de famille. L’engagement financier impactant leur mode de vie, chacun doit adhérer au projet.
C’est un choix qui est validé régulièrement depuis.

Après 2 autres voyages, avec un groupe de Claixi-Pontois, et d’habitants de grésivaudan, est créé l’association N’TODEM le Pont.
Notre slogan : "Solidaire ici, Solidaire là-bas" ! Depuis 10 ans, ils travaillent dans un pays qui est une dictature où les services publiques sont quasi inexistants. Aujourd’hui, le travail de l’association, c’est plus de 30 partenaires dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’économie de réinsertion, et auprès des femmes en situation de péril...
Leur volonté en France et dans notre région : transmettre nos connaissances, avec la conscience de leurs limites, sur le Cameroun, son histoire, ses cultures, ses modes de vies,ses réalités, ses injustices et ses besoins.
Leur association est membre de l’ASI Grésivaudan.
Si en 2011, elle se défais de la pharmacie de Pont de Claix, elle reste, cependant comme depuis 20 ans environ, pharmacienne du centre de planification de Pont de Claix.
Son souci permanent : faire primer l’intérêt collectif et l’élaboration collective, sur les intérêts particuliers.

Visiter le site de l’association N’Todem le Pont :ntodem.com

Contacter l’association : janvince@club-internet.fr

IMG/mp3/lvl_invite_2014_03_22_jeannine_vincent.mp3
télécharger