Jacqueline Hollard

mardi 22 avril 2014 par Radio-Grésivaudan

D’une famille de 7 filles, elle a passée son enfance entre le quartier des Alpins à Grenoble et leur maison à La Boutière, petit hameau de Laval. Son grand père, médecin à Brignoud avait acheté cette maison pour être plus vite près de ses patients (à l’époque, difficile de circuler en montagne, peu de voitures ni de routes vraiment praticables). Son père est né à Brignoud. Il aimait le monde agricole et leur a transmis sa passion.
Après le bac, inscrite à Sciences Po. elle ne me sens pas dans cette filière et veux travailler à l’extérieur. Elle est embauchée comme salariée agricole dans une ferme à Tullins puis à Theys.

Après une formation qui lui permettait de travailler en maison familiale rurale (à côté de Dijon), elle a modifié mon parcours, tout en restant dans le monde rural, difficile d’être agricultrice quand on est une femme seul et sans terre !
Elle a alors effectué alors pour le GEAG (Groupement d’Etudes et d’Aménagement du Grésivaudan) Le Gresivaudan d’autrefois ; situé au FREP de Crolles, une étude sur les successions agricoles. C’est là qu’elle a connu Paul Jargot, Patrick Givelet, Gérard Darcueil et qu’elle a partagé avec eux les débuts de Radio Grésivaudan en 1981.
(Alors au chômage elle se met aussi à jouer du piano. Son groupe vocal "les Drôles de Gammes).

1984/1991 : secrétaire de mairie à St Pancrasse.
A l’époque une nouvelle équipe municipale a été élue. Ce fut un régal de comprendre comment fonctionne tout cet univers et elle s’’intégre dans ce petit village avec grand plaisir. Elle est investie dans la vie associative. Et elle a même, avec Jean Marc Feldman remonteé un studio radio pour parler du plateau des petites Roches.

Depuis 1991 : à l ’Espace Aragon. Une amie l’appelle un jour pour lui dire que l’Espace Aragon est en recherche d’une personne pour faire l’accueil et les billetteries cinéma.
A l’époque l’Espace Aragon était gérée par une association loi 1901 (MPT) et son directeur était Jean Franco.
Avec l’arrivée d’un nouveau directeur, Pierre Brette, elle a commencé à mettre les pieds dans le spectacle vivant. S’occupant de l’accueil des scolaires sur les spectacles, il lui semblait important de les avoir vu pour en parler. elle a alors commencé à participer à la mise en place de la saison des spectacles.
C’est avec Jean Nosenzo, dernier directeur de l’Espace Aragon en tant qu’association- qu’elle a approfondi ses connaissances sur le spectacle vivant.

2008 : L’EA devient le centre culturel géré par le Grésivaudan.
Une premiere année très difficile.... et depuis 2009, avec Nathalie Gourgue comme directrice elle est chargée des spectacles et s’occupe de la programmation, de la médiation, de la billetterie de l’accueil des artistes, .... Emploi du temps bien rempli mais métier passionnant.

Toujours investie dans la vie locale, elle est tout fraichement élue à Laval !

IMG/mp3/lvl_invite_2014_04_19_jacqueline_hollard-2.mp3
télécharger


Soutenir par un don