« Inhumation : le rapatriement en Algérie »

jeudi 1er juillet 2010

Quand on est étranger ou qu’on a des origines étrangères, la question de savoir où l’on va être inhumé est complexe. Préfère-t-on voir sa dépouille rapatriée dans son pays d’origine, ou plutôt rester dans son pays d’accueil ? Dans ce choix, un grand nombre de facteurs entrent en jeu, selon les vécus, selon les convictions, ce qui rend la question d’autant plus complexe et personnelle. A Grenoble, l’ASALI, Association de Solidarité des Algériens en Isère, joue l’intermédiaire entre le courtier en assurances et les pompes funèbres, s’occupant ainsi de rapatrier le corps des algériens qui le souhaitent.
Entretien avec Linda MADALI, secrétaire à l’ASALI, Sylvie LEFEBVRE, secrétaire et médiatrice culturelle, et Souad KAOUACHE, bénévole de l’association.

MP3 - 27.5 Mo
inhumation_rapatriement

Soutenir par un don