Histoires de graffitis au Tartine Festival

vendredi 9 décembre 2016 par manon

Pour certains, il s’agit de vandalisme et de dégradations, mais pour d’autres, la pratique du graffiti s’inscrit dans l’histoire comme un art.

Et ce mercredi 23 novembre, au Tartine Festival, le graffiti était mis en avant. Lié à la culture hip-hop, le graffiti peut être une simple signature ou une véritable oeuvre d’art, omniprésent dans la rue. Avec le désir d’être subversif, de provoquer et d’exprimer parfois des idées politiques.
Dans le hall d’entrée de l’Espace jeune de Chambéry le Haut, des platines vinyles, des feutres et des photos de graffitis. Et des enfants, venus s’essayer au graff et à la calligraphie.

Avec :
Bingo, street artiste

Teddy Dupin, administrateur du Tartine festival et directeur du centre socio culturel des moulins dans le quartier de Mérande à Chambéry

Axel, chargé de production chez Tartine Production

IMG/mp3/lvl_dossier_2016_12_10_s5_tartine_festival.mp3
télécharger